MotoGP'18 : LCR avec Crutchlow et Nakagami ?

Le plateau du MotoGP version 2018 commence à de dessiner. Chez LCR Honda, deux machines pourraient être sur la grille l’an prochain. Quant aux pilotes, Cal Crutchlow semble désiré… tout comme Takaaki Nakagami.

Arrivée en MotoGP en 2006, la structure LCR Honda est aujourd’hui une référence parmi les équipes satellites de la catégorie reine. Depuis 2014, sa RC213V est toujours la première des Honda privées au classement général du mondial. Et la volonté d’avoir deux pilotes dans son box, à l’image de l’équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, est là. Possible dès 2018 ? Lucio Cecchinello parle lui de « 50-50 ».

Quoi qu’il en soit, Honda semble vouloir garder dans ses rangs Cal Crutchlow. « Cal est un bon pilote et nous l’apprécions, déclare Livio Suppo. Il fait du bon travail avec nous, et il est le seul de nos pilotes à avoir eu une autre moto que la Honda en MotoGP. Nous l’impliquons de notre développement, donc nous sommes satisfaits de lui et espérons qu’il continuera avec Lucio. » En 2016, le Britannique s’était imposé à 2 reprises à Brno (République-Tchèque) et Phillip Island (Australie).

Un Japonais de retour en MotoGP ?

Si deuxième machine il y a, toute la question est de savoir à qui elle reviendra. Appuyé par Idemitsu, Takaakai Nakagami aurait les faveurs du constructeur Honda et de ceux qui tiennent les manettes. Il semble en tout cas avoir celles de Livio Suppo, qui « pense que Naka montre de bonnes choses dans une catégorie qui, nous le savons, n’est pas facile. Nous allons voir, mais il est l’un des pilotes Moto2 qui semblent prêts. Alors pourquoi pas ? »

Il se trouve que, dans son contrat avec son team actuel (Idemitsu Honda Team Asia), le Japonais disposerait d’une clause lui permettant une montée en MotoGP s’il est dans le top-3 Moto2 à la mi-saison. Ce qui explique sa colère et sa déception en Italie le week-end dernier, après son accrochage avec Lorenzo Baldassarri. « Je sais que Honda veut avoir bouclé son effectif 2018 avant la pause estivale, confie Lucio Cecchinello à Speedweek. Je suppose donc que les pourparlers auront lieu à Assen et au Sachsenring. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de