#CatalanGP, Rossi : « adhérence précaire. Nous souffrons beaucoup avec les pneus »

Aujourd’hui, à Barcelone, les Yamaha ont toutes été en difficulté. Que cela soit Viñales, neuvième, ou Rossi treizième ou même Zarco quatorzième, la situation des M1 semble catastrophique sur cet asphalte offrant peu de grip.

Demain Rossi s’élancera donc de la quatrième ligne avec le spectre de la course de Jerez pour le hanter.

Et à l’entendre, les perspectives ne sont pas extraordinaires puisqu’aussi bien son chrono comme son rythme ne lui donnent guère d’espoir.  

« Nous avions quelques bonnes idées pour aujourd’hui, je m’attendais donc à être davantage compétitif. Mais nous sommes un peu dans la même situation qu’à Jerez. Lorsque l’adhérence est assez précaire, nous souffrons beaucoup avec les pneus. Ces qualifications furent mauvaises. J’ai également joué de malchance puisque j’ai manqué de peu une place en Q2. C’est difficile car notre rythme n’est pas fantastique. La course s’annonce difficile pour tout le monde, car les pneus ont tendance à s’user très vite lorsque les températures sont élevées. Ça sera difficile, mais nous testerons autre chose demain et nous verrons. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de