#CatalanGP, MotoGP : un Dovizioso impérial donne la leçon à la concurrence

Avec une température de piste proche des 56 degrés, on s’attendait évidemment à une course compliquée pour les pilotes de la catégorie reine et les chronos à près de 4 secondes des chronos réalisés en qualification sont là pour témoigner de ces difficultés.

Dans ces conditions, un pilote a surclassé tous les autres et ce pilote n’est autre que le vainqueur du Grand Prix d’Italie, Andrea Dovizioso.

L’Italien a su attendre son heure derrière Dani Pedrosa jusqu’à dix tours de la fin avant de placer une attaque imparable au bout de la ligne droite et de saluer l’entièreté de ses adversaires.

Marquez aura pourtant essayé de le rejoindre mais rien n’y a fait ! A 3 tours de l’arrivée, le pilote Honda comprenait qu’il n’y avait rien à faire contre Desmodovi et le laissait filer vers une victoire finale qui le replace à seulement 7 longueurs de Viñales, le grand perdant de ce weekend catalan.

Dani Pedrosa, part en pole, subissait d’abord la loi de Lorenzo avant d’être également doublé par Marquez.

Et alors que Lorenzo semblait vouloir s’échapper, Marquez faisait le forcing et à 20 tours de l’arrivée et le passait. Lorenzo connaissait alors un tour cauchemardesque puisqu’il voyait Pedrosa, Dovizioso, Folger et Petrucci le doubler.

Plus tard, l’espagnol reprendra ses esprits pour finalement revenir sur Bautista (qui l’avait passé un tour plus tôt), Zarco et même Folger. Le pilote Ducati prend donc finalement la quatrième position. Un bon résultat dans l’absolu mais qui doit laisser un léger goût amer par rapport à la victoire de Dovizioso.   

Les équipiers Tech3 s’expliquaient dans le dernier tour et c’est finalement à Zarco que revient la cinquième place et la première des pilotes Yamaha.

Folger, qui aura offert du rêve à Hervé Poncharal, est sixième, Bautista septième et Rossi, qui bien qu’auteur d’une performance moyenne, limite malgré tout la casse est huitième.

Maverick Viñales, son équipier, un moment neuvième, est finalement dixième derrière Barbera et réalise une opération catastrophique au championnat.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de