Marc Marquez, verre à moitié vide ou plein ?

Troisième du mondial MotoGP après 7 Grands Prix disputés, Marc Marquez n’est pas au mieux en 2017. Pourtant, le pilote Honda n’est pas mal placé dans la course au titre. Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Elle est loin, la période où Marc Marquez dominait les courses et ses adversaires. Champion du monde en titre, l’Espagnol abordait 2017 en favori mais peine à confirmer ce statut. Alors que le tiers de la saison a été dépassé, il n’est toujours pas leader et se fait devancer par deux rivaux des maisons Yamaha et Ducati. Face à ce premier bilan, deux visions s’imposent :

Il y a ceux qui verront le verre à moitié vide. Avec 7 Grands Prix disputés en 2017 pour une seule victoire, MM93 n’est pas dans sa meilleure assiette. Si l’on comptabilise avec cela les 3 dernières épreuves de la saison 2016, on arrive à 1 unique succès depuis 10 courses. Avec « seulement » 3 podiums à son actif, Marquez effectue l’un de ses moins bons début de saison en catégorie MotoGP. La dernière fois qu’il avait commencé de telle manière, il s’était finalement classé 3ème du championnat du monde – son plus « mauvais » résultat jusqu’à présent, en 2015.

Mais il est également possible de voir ce verre à moitié plein. Car en dépit de toutes ces mésaventures et contre-performances, qui auraient pu le mettre loin de ses rivaux, l’Espagnol est un bon 3ème au classement général – devant Dani Pedrosa et Valentino Rossi. Il compte moins d’un GP de retard sur Maverick Viñales (23 points), et ce alors qu’il a chuté lors de 2 des 3 victoires du pilote Yamaha, ce qui aurait pu constituer une marge à rattraper bien plus grande. L’officiel Repsol sait désormais rouler avec sa tête, et il l’a encore prouvé le week-end dernier en Catalogne où il a assuré une 2ème place au lieu de tenter d’aller chercher Andrea Dovizioso, quitte à se mettre par terre. Une intelligence de course qui pourrait s’avérer payante au soir de Valencia.

Alors, Marc Marquez : verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de