« Alex Rins doit repartir à zéro »



Entre un Andrea Iannone annoncé ailleurs, un Alex Rins en sortie de convalescence et une GSX-RR en développement, Davide Brivio a de quoi faire chez Suzuki. Il a tenu à clarifier certaines situations.


Suite aux rumeurs qui envoient Andrea Iannone ailleurs que chez Suzuki dès 2018 – ce que le principal intéressé a démenti –, Davide Brivio est contraint de s’expliquer. Une fois de plus, il s’y est employé : « La situation est simple : nous avons un contrat de deux ans avec Iannone. Oui, il est dans une position difficile en ce moment parce que nous ne parvenons pas aux résultats escomptés [15ème du classement général, NDLR] mais nous y travaillons. »

Concernant les difficultés rencontrées par l’Italien, il énumère : « Andrea a des problèmes avec cette moto, problèmes également éprouvés par Guintoli quand il a remplacé Rins. Nous devons améliorer l’adhérence à l’arrière. Nous avons aussi des soucis avec les sensations à l’avant en entrée de virage. […] Mais je ne vois aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas résoudre nos problèmes, tôt ou tard. »

Et Brivio a également fait le lien avec l’autre pilote du box Suzuki, précisant que « contrairement à Jorge Lorenzo chez Ducati, Iannone n’a pas de coéquipier-référence ». À peine remis de ses blessures, Alex Rins « revient mais il doit repartir à zéro, parce qu’en fait il a une seule « vraie » course : celle du Qatar. Il a besoin de temps ». Le rookie, qui espère être en piste à Assen (Pays-Bas), n’a pour l’instant franchi que le drapeau à damiers de Losail – à une bonne 9ème place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de