Assen, terres de premières

Le Grand Prix des Pays-Bas 2017 verra-t-il de nouveaux talents éclore ? L’an dernier, les trois vainqueurs s’étaient imposés pour la première fois de leur carrière.

De toutes les épreuves organisées en 2016, celle d’Assen était peut-être la plus atypique. Disputée dans des conditions particulièrement délicates (la course Moto2 avait été arrêtée, celle des MotoGP comptait deux départs), elle avait permis à trois hommes de décrocher leurs premières étoiles sur la piste du championnat du monde de vitesse moto.

En catégorie Moto3, le Grand Prix des Pays-Bas avait été le théâtre d’une bataille acharnée où près d’une dizaine de pilotes luttaient pour la victoire. À l’arrivée, seulement 1,153 seconde séparait le vainqueur du 11ème – et 84 millièmes entre le premier et le quatrième. Pilote Mahindra, Francesco Bagnaia s’était imposé devant son compatriote Fabio di Giannantonio. Trois autres italiens complétaient le top-5 : Andrea Migno, Romano Fenati et Niccolo Antonelli.

Chez les Moto2, Assen voyait Takaaki Nakagami enfin l’emporter pour ce qui constituait son 111ème départ. Le succès avait déclenché une (petite) polémique puisque la course avait été stoppée alors que Johann Zarco revenait sur le pilote du Honda Team Asia. Il s’agissait alors d’un retour au triomphe pour le Japon après 2 184 jours de disette et la victoire de Yuki Takahashi à Montmelo en 2010.

Quant à la classe reine des MotoGP, le surprenant Jack Miller était allé chercher un succès parmi les plus surprenants et impressionnants. Parti 18ème sur un bitume mouillé et alors qu’il n’était pas à 100%, le pilote Marc VDS avait fait preuve d’une habileté sans faille, pendant que Valentino Rossi et Andrea Dovizioso étaient partis à la faute. Sur le podium, les larmes coulaient.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de