Jicé vous regarde… A Suzuka, pour plaire

Chaque jour qu’il passe dans le paddock, Jicé propose aux lecteurs de gp-inside.com un petit pamphlet de très exactement 999 signes – allez savoir pourquoi? – sur un sujet qu’il choisit au gré de ses humeurs.

On raconte volontiers que pour un constructeur japonais, une victoire aux Huit Heures de Suzuka a plus d’importance qu’un titre mondial dans la classe reine. Longtemps, les pilotes «d’usine» (500, à l’époque) étaient même obligés de faire le déplacement estival au Japon. Wayne Gardner l’a d’ailleurs rappelé le printemps dernier aux forces de l’ordre qui l’avaient arrêté le matin de la course, pour un petit souci de circulation routière. Las pour «Crocodile», les pandores ne connaissaient pas la tradition, l’importance suprême de cette course.

Désormais, on va à Suzuka soit pour gagner son argent de poche alors que d’autres sont à la plage, soit pour plaire. Soit les deux à la fois. Ainsi, après Dominique Aegerter et Takaaki Nakagami, on a appris à Assen que Jack Miller allait à son tour découvrir la célèbre course. A l’heure où Cal Crutchlow vient de signer un contrat de deux ans directement avec le HRC, il n’est peut-être pas bête de faire un geste pour rappeler qu’on existe toujours.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de