#DutchGP, Moto2, QP : Morbidelli en pole. Quartararo et Siméon cinquième et sixième

Avec une piste quasiment sèche au moment où les pilotes Moto2 montaient dessus, il ne leur fallait pas longtemps avant de passer les slicks.

La piste restait malgré tout dangereuse et les high side se multipliaient, d’abord avec Bagnaia, puis avec Cortese et enfin avec celui, complètement effrayant, de Lorenzo Baldassarri.

L’Italien se faisait désarçonner par sa machine alors qu’il chassait derrière Tom Lüthi. Il s’élevait dans les airs et retombait lourdement en semblant inanimé.

Cette chute, une de celle où vus avez envie de fermer les yeux jusqu’au moment où on vous dit que le pilote est conscient, a bien entendu nécessité l’intervention des secours et donc du drapeau rouge.

Une petite dizaine de minutes plus tard, le pilote forward était évacué en civière, conscient et transporté à l’hôpital.

La séance reprenait et c’est Franco Morbidelli qui en prenait la tête sans jamais en être détrôné.

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé puisqu’aussi bien Lüthi que Nakagami s’en approchaient à plusieurs reprises.

Finalement, c’est le japonais qui décrochait le premier accessit et le Lüthi le second. Ces trois pilotes devancent le portugais Miguel Oliveira et la double bonne surprise de la journée, Fabio Quartararo cinquième devant Xavier Siméon.

Mattia Pasini, alors en 21ème position, chutait et pensait sa session terminée. Toutefois, dans sa chute, il maintenait sa machine en marche et pouvait repartir.

Après un bref passage au stand pour vider le gravier, il reprenait la piste avec le couteau entre les dents pour signer le septième temps. Génial italien !

Marquez et Schrötter ferment la marche de la troisième ligne.      

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de