Jicé vous regarde… Un pape en la cathédrale

Chaque jour qu’il passe dans le paddock, Jicé propose aux lecteurs de gp-inside.com un petit pamphlet de très exactement 999 signes – allez savoir pourquoi? – sur un sujet qu’il choisit au gré de ses humeurs.


« Bienvenue dans la cathédrale de la vitesse » : c’est marqué sur le tunnel qui mène au paddock d’Assen. C’est même illustré, mélange de couleurs et de noir/blanc, de motos et de monuments. La cathédrale? Les Bataves sont de nature arrogante. On se rappelle des anecdotes que nous contaient les anciens, qui cherchaient désespérément à se faire engager et dont on leur refusait l’accès à l’enceinte du Dutch TT. Les temps ont changé, les caractères ont dû s’adapter, mais la fierté reste, bien que l’on n’ait pas hésité à bafouer l’Histoire l’an dernier en déplaçant les courses du samedi au dimanche…

Peu importe. Car Assen reste Assen. Unique. Imprévisible, avec cette météo qui peut changer d’une heure à l’autre. Une cathédrale qui a l’honneur d’avoir pour personnage principal un habitant de Villeneuve lez Avignon. A quelques kilomètres de la cité des papes! Plus qu’un clin d’œil du ciel, l’œuvre d’un immense champion. Et d’une formidable philosophie de travail. Bravo Monsieur Johann Zarco !

 

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de