#DutchGP, MotoGP, course : Le grand Rossi est de retour !

Valentino Rossi est de retour. L’Italien, qui n’avait plus gagné depuis plus d’un an, s’est imposé à la force du poignet à Assen. Danilo Petrucci et Marc Marquez complètent le podium.

Parti en pole, Johann Zarco claque le holeshot suivi comme son ombre par Marc Marquez et Valentino Rossi. Quelques kilomètres plus tard, Danilo Petrucci les rejoint pour former un groupe de 4. C’est ensemble que le quatuor va prendre ses distances sur les autres.

Premier changement au onzième tour, avec le dépassement de Rossi sur Marquez dans le premier virage. Pendant ce temps, Maverick Viñales – qui ne cesse de remonter le peloton – s’empare de la cinquième position dans le second groupe de la course. Une boucle plus tard, Zarco est débordé par le Docteur. Tentant de repasser, il va à son contact et manque de chuter. Quelques minutes plus tard, Viñales chute dans la dernière chicane et doit abandonner. Deux boucles plus tôt, c’est Jonas Folger qui était parti à la faute. Et Bradley Smith commet également une erreur.

Dans la roue de Rossi, Marquez se fait dépasser par un Petrucci plus véloce que jamais. Alors que Zarco lâche prise, Andrea Dovizioso – distancé de plus de 3 secondes aux environs de la mi-course – revient comme un boulet de canon sur les leaders. Les gouttes de pluie font leur apparition sur la piste, rendant encore plus incertain le destin de ce Grand Prix des Pays-Bas.

Quelques pilotes rentrent aux stands, mais moins de 10 tours restent à parcourir et le pari est risqué. C’est celui fait par Zarco ; il ne sera pas payant. La victoire va se jouer à 4 : Rossi, Petrucci, Marquez, Dovizioso. Leader, Rossi ne lâche rien pendant que Petrucci et Dovizioso se disputent la deuxième place, alors que Marquez semble marquer le pas.

Mais le duo italien Rossi-Petrucci se retrouve finalement devant et ouvre le gap sur les deux autres hommes. Quant au podium, la lutte se fait entre la Ducati de Dovi, la Honda de Marquez… et celle de Crutchlow ! Revenu de nulle part, le Britannique rejoint le duo dans les derniers hectomètres.

Un poil au-dessus, le Docteur prend quelques mètres d’avance sur Petrucci. Le pilote Yamaha négocie mieux que son rival le passage des attardés et l’emporte finalement pour 63 petits millièmes devant son compatriote, premier Ducatiste et premier privé. Un triomphe – le 115ème, et une longévité record de plus de 20 ans – après plus d’un an de disette, puisque le dernier datait de la Catalogne en 2016. Cinq secondes derrière, Marquez décroche un podium de toute beauté en triomphant de ses rivaux.

Vainqueur en 2016, Jack Miller obtient à Assen son meilleur résultat de l’année (sixième). Karel Abraham (septième) et Loris Baz (huitième) font de même. Andrea Iannone signe son retour parmi les 10 premiers, tout comme Aleix Espargaro après trois résultats blancs. Onzième, Pol Espargaro enregistre le meilleur résultat de KTM en MotoGP. Zarco et Jorge Lorenzo prennent les derniers points à marquer.

Au classement général, tout est relancé : Andrea Dovizioso prend les commandes du championnat avec 4 points d’avance sur Maverick Viñales, qui perd gros. Valentino Rossi fait une énorme opération en revenant troisième à 7 unités ; Marc Marquez est quatrième à 11 longueurs. Seulement treizième à Assen, Dani Pedrosa est distancé de 28 points.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de