#DutchGP, Maverick Viñales (chute) : « C'était tout ou rien »

Tombé à Assen, Maverick Viñales a perdu la tête du championnat MotoGP. L’Espagnol ne comprend pas sa chute du dimanche mais veut néanmoins en tirer les leçons.


« Je ne peux pas expliquer ce qu’il s’est passé, parce que je ne sais pas pourquoi j’ai chuté. Je suis passé là 2000 fois, mais aujourd’hui c’était le jour où cela devait arriver. » En difficulté en ce week-end du Grand Prix des Pays-Bas, Maverick Viñales en repart sans aucune unité supplémentaire. Tombé pour la deuxième fois de la saison après Austin, il raconte lui une course qui aurait pu se terminer d’une bien meilleure manière.

« J’étais à la limite, essayant de ramener la Yamaha devant, explique-t-il. Je pense que sans cette chute, j’aurais pu rattraper les pilotes devant, parce que notre rythme était très rapide. […] Je me sentais bien sur la moto. J’essayais de conserver mes pneus et me préparais à attaquer dans les dix derniers tours. Je roulais bien et propre, et je me sentais plus fort que les autres. Je faisais de mon mieux. » Selon le pilote Yamaha, il aurait donc pu faire partie du podium ce dimanche.

L’Espagnol, seulement onzième sur la grille, savait que sa course allait être compliquée : « C’était tout ou rien, et finalement ce n’est rien, résume-t-il. Cette chute, nous ne pouvons pas l’expliquer, seulement apprendre d’elle, en particulier concernant les qualifications. À ce sujet, il précise : Nous avons besoin d’apprendre qu’en qualification, le minimum à avoir est une sixième ou cinquième place, alors je sais que l’erreur c’est hier, pas aujourd’hui. »

Il est vrai que la qualification était sa pire depuis Phillip Island 2016, et que le pilote Yamaha effectuait une belle remontée – cinquième. Avec son erreur, il laisse les commandes du mondial à Andrea Dovizioso, qui le devance de 4 points. Valentino Rossi n’est plus qu’à 3 longueurs de lui, et Marc Marquez à 7. Prochain rendez-vous au Sachsenring, en Allemagne, où il n’a encore jamais gagné dans sa carrière.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de