Livio Suppo revient sur ses propos, Honda évalue d’autres possibilités que Valentino Rossi



Il y a quelques semaines Livio Suppo, le directeur marketing et communication déclarait, dans Marca, un quotidien sportif espagnol, que Valentino Rossi pourrait terminer sa carrière chez Honda et que boucler la boucle de cette façon serait une belle façon de tirer sa révérence.

« L’arrêt de la carrière de Casey Stoner change les choses. Valentino Rossi a commencé sa carrière, en 500, avec Honda et ça se pourrait qu’il la termine chez Honda. Ce serait une belle histoire ! »

Mais hier, Shuhei Nakamoto, le vice-président du HRC et donc le patron de l’Italien, qui avait précédemment laissé échapper un « tout est possible » (lire ici),  déclarait tout autre chose à Yoko Togashi, puisque, s’il ne fermait pas la porte Honda à Rossi, il fermait à tout le moins le volet du box Repsol.

«Il n’y a pas de possibilité pour Valentino Rossi de revenir chez Honda à l’intérieur de la structure officielle, mais il peut avoir la Honda d’un team satellite s’il veut. Je pense qu’il peut apporter un  grand nombre de sponsors qui seraient les bienvenus dans beaucoup d’équipes ».

En déclarant ça, Nakamoto a non seulement spécifié qu’il ne comptait pas sur Rossi, mais volontairement ou non, il a démontré que son responsable de la communication s’était un peu vite emballé, ce qui fait tout de même désordre.

Il restait donc deux possibilités à Livio Suppo ; se taire, mais quand on est chargé de la communication du HRC, ce n’est pas super évident, ou revenir sur ses propos en donnant l’impression que c’est une fois de plus ces salauds de journalistes qui n’ont rien compris !

Je vous le donne en mille, il a choisi la seconde !

« Rien n’a changé par rapport au Mans. En France il n’y a pas eu d’ouverture pour Valentino, il y a seulement eu un malentendu avec les médias. En fait, même à ce moment-là, il n’était question que de motos satellites, parce que ces motos doivent également être considérées comme des Honda dans tous leurs aspects. En ce moment, nous évaluons d’autres options pour l’avenir.

Je comprends que pour les Italiens ce soit important de comprendre ce que Valentino fera l’an prochain, mais Nakamoto n’est pas Italien. En ce qui concerne le discours moto satellite, en revanche, il n’y a pas problème ».

Tout ce vacarme fait un peu désordre et laisse penser que le HRC s’est laissé surprendre par l’annonce de Casey Stoner. En même temps, il faut bien avouer que remplacer l’Australien n’est pas chose aisée.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

source : omnicorse.it

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires