#GermanGP, Moto2 : Morbidelli taille patron !



Franco Morbidelli ne pouvait pas rêver meilleur scénario pour partir en vacances. Vainqueur du Grand Prix d’Allemagne, il a vu tomber ses deux principaux adversaires pour le titre. Le break est fait.

Deuxième sur la grille au Sachsenring, Alex Marquez vire en tête au premier virage. Quelques hectomètres plus loin s’est déjà formé un groupe de quatre en tête : derrière Marquez suivent Franco Morbidelli, Sandro Cortese et Thomas Lüthi. Survolté, le Suisse passe coup sur coup les deux coéquipiers Estrella Galicia pour s’installer devant.

Désireux de reprendre des points à ses adversaires, Marquez tente de s’accrocher. Mais l’Espagnol chute au cinquième tour, laissant les deux leaders du championnat seuls leaders. Derrière eux, Cortese est déjà plus de deux secondes et se fait bientôt doubler par Miguel Oliveira, remonté comme un boulet de canon.

La huitième boucle est la bonne pour Morbidelli, qui fait les freins à Lüthi au bas de la descente. Le pilote de Fred Corminboeuf s’accroche… et tombe au douzième tour, dans le virage n°12 – qui est également son numéro ! La voie est désormais libre pour Franky Morbido, mais l’Italien n’a pas encore course gagné : auteur du record du tour en course, Oliveira revient partiel par partiel. À 13 tours de l’arrivée, le Portugais est dans sa roue.

Débute alors un round d’observation. Collé dans les échappements de la Kalex, le pilote KTM ne lâche rien sans pour autant tenter quoi que ce soit – quelques petits essais, sans plus. À 2 tours de l’arrivée, Oliveira croise les fers avec son rival pour passer en tête au bas de la descente. Mais Morbidelli se bat et refait les freins au numéro 44 à l’entame de la dernière boucle.

On pense alors qu’Oliveira va refaire la même, mais son adversaire ferme complètement la porte. Franco Morbidelli remporte sa sixième victoire de l’année, avec 66 millièmes d’avance sur Miguel Oliveira. Vainqueur de la lutte pour la troisième place, Francesco Bagnaia monte sur son troisième podium Moto2 devant Simone Corsi, qui fait son retour dans le top-5 que complète Mattia Pasini.

Sixième place pour le rookie Jorge Navarro qui améliore son meilleur résultat en carrière. Même chose pour le sud-africain Brad Binder, septième et qui devance le local Sandro Cortese dont la performance est correcte. Course positive pour Remy Gardner (douzième), tandis que Fabio Quartararo termine treizième, marquant des points pour la troisième fois consécutive. Xavier Simeon en prend deux, Stefano Manzi décroche sa première unité en 2017.

Au classement général, le break est fait pour Franco Morbidelli. L’Italien dispose désormais de 37 longueurs d’avance sur Thomas Lüthi, son premier poursuivant. Miguel Oliveira (+59) prend la troisième position à Alex Marquez (+60). Mattia Pasini (+80) reste cinquième mais se rapproche de l’Espagnol, alors que Francesco Bagnaia (+96) pique la sixième place à Takaaki Nakagami (+105).

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store