Mercato'18 : Nakagami, Syahrin, rien… LCR à 50-50



Y-aura-t-il un second pilote dans le box LCR Honda en 2018 ? Lucio Cecchinello lui-même ne peut l’affirmer. Tout dépend de s’il trouve un investisseur dans l’équipe ou pour un pilote particulier.

Lancé en 1996, le Team LCR figure en MotoGP depuis 2006 et l’arrivée de Casey Stoner. Victorieuse l’année passée de ses deux premiers Grands Prix avec Cal Crutchlow – prolongé pour 2018 –, la structure aspire maintenant à disposer de deux pilotes dans son box. Ce n’est pour l’instant jamais arrivé dans son histoire au sein de la catégorie reine. Le patron Lucio Cecchinello en a évoqué la possibilité auprès de nos confrères de Crash.net, et la situation tient en deux options. 

La première, et apparemment la moins probable : « Nous serions chanceux d’avoir un sponsor pour nous donner de l’argent et, avec le soutien de la Dorna, engager un second pilote. Il serait alors bien de voir l’un des pilotes compétitifs de la catégorie Moto2 rejoindre LCR… J’espère un Italien (rires). Mais je n’ai jamais sérieusement discuté avec quelqu’un, parce que je ne veux pas parler sans avoir quelque chose de concret. Pour l’instant c’est un rêve, un souhait. »

La seconde est de « trouver un pilote qui serait potentiellement soutenu par un constructeur, une corporation ou une institution ». Nous vous parlions récemment de Takaaki Nakagami, ce qu’il confirme : « Ce n’est un secret pour personne que le HRC, si Nakagami tire son épingle du jeu en Moto2, serait en passe de le supporter en MotoGP. Mais cette décision n’a pas été prise parce que pour le moment, Nakagami n’est pas dans le top-3 du championnat. » Le vainqueur d’Assen 2016 n’est en effet « que » septième, à 48 points du podium.

Mais le Japonais n’est plus seul dans le couloir. Actuellement onzième du mondial Moto2, Hafizh Syahrin aurait aussi ses chances. Et pour cause, puisque le pilote de l’équipe Petronas bénéficie du soutien de la Malaisie, dont le gouvernement aimerait avoir un représentant en catégorie reine.

« Je remets ma décision à plus tard », explique Lucio qui voudrait tout finaliser d’ici à « Brno ou l’Autriche. Et savoir si se présentera l’opportunité d’avoir Nakagami soutenu par Honda, ou si le gouvernement de Malaisie fera le grand saut en MotoGP avec Syahrin. Ou encore, si nous sommes chanceux, d’avoir un sponsor titre. Nous avons plusieurs contacts mais rien de fait. Pour être honnête et pragmatique, au moment où nous parlons c’est du 50-50. » Notez que l’option Nakagami – Syahrin n’est pas celle qui lui plaît le plus…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store