Lucio Cecchinello : « Honda n’écoute plus seulement Marquez. »



Cal Crutchlow était arrivé sur la pointe des pieds chez LCR après avoir mis prématurément un terme avec Ducati au terme d’une saison 2014 compliquée et pourtant, dès sa troisième course, il décrochait son premier podium.

La suite se révélait plus compliquée avec trois abandons successifs en France, en Italie et en Catalogne et un seul top 5 en Malaisie. La saison dernière, le Britannique réussissait sa saison la plus prolifique en arrachant deux victoires et deux autres podiums.

En 2017, Crutchlow a connu une première moitié de saison mi-figue mi-raisin avec un podium en Argentine, deux quatrièmes places et une cinquième mais aussi deux abandons, une dixième place et une onzième.

Pourtant, malgré ces résultats mitigés, il vient tout juste de parapher un contrat en direct avec le HRC. Crash.net est revenu sur ce contrat mais aussi sur le rôle de Crutchlow au sein du HRC avec Lucio Cecchinello, son team manager. On y apprend notamment un peu plus sur ce que les japonais attendent de lui et sur le contrepoids qu’il doit apporter aux volontés de Marc Marquez.

« Honnêtement, nous avons toujours eu le soutien du HRC. Cal a toujours été impliqué dans le développement et dans les tests sur la moto en donnant son avis sur la manière de l’améliorer. Son nouveau contrat ne change pas radicalement notre relation avec Honda ou avec la méthode de travail.

Avoir un contrat directement avec le HRC était une de ses demandes mais je ne crois pas qu’il cherchait une solution de rechange. Pourtant, il a reçu les propositions. A la fin de l’année dernière, nous avions déjà commencé à discuter du renouvellement et notre objectif était de signer avant la pause estivale

Ses performances de 2017 ont certainement joué un rôle mais nous avons toujours cru en lui. En 2015, sa première année avec nous, il est monté sur le podium dès la troisième course, en Argentine. Ensuite il a eu quelques difficultés parce que le HRC s’est concentré sur la moto en suivant les instructions de Marquez, qui ne sont pas nécessairement idéales pour Pedrosa et Cal. Avec tout le respect que j’ai pour Marc, c’est un coureur spécial. En 2016, Honda a commencé à écouter un peu plus les autres, même si au début, cela a été difficile.

Cette année, ils font un effort incroyable. Non seulement en écoutant les souhaits de Marquez, mais en écoutant aussi ceux de Dani et de Cal. Nous avons différentes spécifications de châssis et différents packages aérodynamiques selon le style de pilotage de Cal. Honda veut donner les meilleures opportunités à tous les pilotes car la concurrence est forte. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de