Razlan Razali : « Trop tôt pour voir Syahrin en MotoGP »



Razlan Razali est le CEO du circuit international de Sepang et donc à la tête d’une des sociétés qui a probablement déployé le plus d’efforts pour que le MotoGP s’installe durablement en Malaisie.

Que cela soit en offrant toutes les facilités aux teams lors des essais hivernaux, en multipliant les tentatives d’amélioration de la piste ou bien encore en finançant régulièrement de jeunes pilotes, que cela soit en Moto3 ou en Moto2.

Toutefois, selon Razali, afin que le Grand Prix atteigne encore d’autres sommets, il serait bon que la Malaisie puisse aligner un pilote en catégorie reine.

Et le plus proche d’atteindre ce but pourrait évidemment être Hafizh Syahrin même si, comme le rappelait Razlan Razali, il est probablement encore trop tôt pour l’envisager.    

« Un malaisien en MotoGP augmenterait encore davantage notre nombre de spectateurs et nous soutiendrons Hafizh si cela s’avère nécessaire.

Nous avons parlé avec certaines équipes, mais nous pensons que 2018 c’est trop tôt pour lui.

Au lieu de cela, le but est maintenant que Hafizh s’établisse régulièrement comme un des meilleurs concurrents en Moto2, un pilote qui se bat régulièrement pour le podium avant d’aller en MotoGP, probablement en 2019. »

Étrange…un peu comme si le MotoGP attraperait quelques accents de F1 !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : crashnet

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de