Marc Marquez : « Rossi et Viñales » comme rivaux pour le titre



Champion en titre et leader du classement après 9 courses, Marc Marquez est en course pour être lauréat à sa propre succession.

Avec 129 points marqués à l’issue des 9 premiers Grands Prix, Marc Marquez n’est pas dans la saison de sa vie. Il n’empêche : profitant des erreurs de ses adversaires et arrivant, selon Valentino Rossi, à limiter les dégâts et être bon quand il le fallait, l’Espagnol trône au sommet du classement à la mi-saison. Vainqueur au Sachsenring, il a retrouvé le statut de favori mais sait que tout reste à faire.

Concernant le championnat, Marquez le décrit auprès de Marca comme « le plus serré de ces dernières années ». Pour ce qui est de savoir qui sont ses principaux rivaux pour le titre, il désigne ceux de l’équipe Movistar Yamaha, « Rossi et Viñales ». Même s’il estime qu’il est « très difficile de choisir entre Maverick pour la vitesse, Valentino et Dovizioso qui ont l’expérience… Il y a aussi mon coéquipier, Dani. Sans faire beaucoup de bruit, il se bat pour le titre. »

Qui dit garder la couronne dit, selon ses propres mots, « être régulier ». Pour ce faire, Marquez souhaite principalement améliorer deux choses sur sa RC213V : « l’accélération et la stabilité dans les virages rapides. » Mais il sait malgré tout qu’il y aura « des circuits où nous serons à l’avant, et d’ autres où nous aurons à souffrir un peu plus », comme ce fut le cas ces dernières semaines. Et l’Espagnol d’affirmer qu’il ne pensait pas être leader du classement à la mi-saison. « L‘objectif était d’être à moins d’une course [25 points, NDLR] de la tête. »

Avec déjà 5 titres et 57 victoires à seulement 24 ans, l’officiel Repsol inscrit progressivement son nom dans l’histoire. Mais lui affirme qu’il « n’aime pas parler de cela parce que chaque époque a ses rivaux. L’important est de profiter de votre temps et de gagner autant que possible. J’ai cinq titres, et si je peux prendre ma retraite avec six ou sept alors ce sera parfait. Je ne me bats pas pour être le meilleur de tous les temps, ça ne m’obsède pas, parce que c’est chaque instant de victoire qui est génial. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de