MotoGP : Aprilia veut retrouver sa puissance moteur à la rentrée



La première partie de saison d’Aprilia en MotoGP ressemble, à s’y méprendre au scénario du mythe de Sisyphe. Dans ce cas, ce dernier s’appelle plutôt Aleix Espargaró. Chevauchant une RS-GP qui montre de belles dispositions, l’Espagnol arrive à lui faire grimper la colline avant qu’elle ne la dévale aussi sec au moment où il faut concrétiser par des résultats solides. Et à la course suivante, Aleix remet ça… Mais le patron des sports chez Aprilia Romano Albesiano l’assure : dès que la rentrée aura sonné, le film sera différent.

Au championnat, Aleix Espargaró pointe actuellement quatorzième avec 32 points. Son meilleur résultat jusque-là est une sixième place lors du premier Grand Prix au Qatar. Mais le frère de Pol, qui est officiel KTM, regrette aussi quatre abandons en neuf courses dont deux sont dus à une casse moteur. Une fiabilité aléatoire qui a eu des conséquences.

L’analyse des défaillances a révélé une faiblesse du côté des soupapes et, pour préserver les moteurs qui sont en nombre limité sur une saison, Aprilia a baissé de 800 tr/mn leur régime maxi. Une limitation qui devrait être levée pour la rentrée de Brno, moment où Aprilia promet de reprendre sa marche en avant : « nous nous attendons à un progrès significatif dans le domaine de la puissance moteur. Nous sommes confiants. Nous serons aussi en mesure de nous montrer performants sur des circuits qui exigent un moteur puissant ».

 Il faut l’espérer car, par ailleurs, les éléments de la RS-GP sont bons : « pour ce qui est du comportement dans les virages et de l’électronique, nous avons franchi un cap depuis l’an dernier. Nous sommes performants et il nous faut à présent être réguliers pour obtenir un bon résultat en course. Nous avons les moyens de réduire l’écart avec les meilleurs ».

Les moyens certes, mais un seul pilote pour le faire. Aleix Espargaró est d’ailleurs ambitieux pour les rendez-vous restants au calendrier puisqu’il s’est donné pour objectif de monter au moins sur un podium. « Aleix est un pilote performant qui peut réaliser des performances immédiatement ». Mais il est aussi accompagné du débutant Sam Lowes qui ne compte que deux points marqués… « Cette saison n’est pas simple pour Sam, mais il y a de bons signes qui montrent qu’il peut progresser tant en essais qu’en course ». Certes, mais Aprilia cherche tout de même son remplaçant pour 2018…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de