Danilo Petrucci prévient : en 2019, il veut une Ducati de couleur rouge



Danilo Petrucci s’est révélé comme être le dernier pilote sorti du peloton pour empêcher les habituels favoris de tourner en rond à chaque Grand Prix. Depuis le Mugello, il est aux avant-postes et il a joué la victoire tant en Italie qu’à Assen. Repéré par Aprilia, à la recherche d’un équipier solide pour son Aleix Espargaró, il a eu le culot de refuser l’opportunité d’être un pilote officiel pour rester un client de choix de l’usine Ducati. Mais Petrux rassure : c’est reculer pour mieux sauter …

Être pilote d’usine dans une écurie officielle. Voilà un Saint Graal poursuivi par la majorité des pilotes. A quelques exceptions près qui confirment la règle. Par exemple l’inimitable Cal Crutchlow qui quitte sa combinaison rouge Ducati pour prendre place au sein du team LCR Honda. Un pari qui a fini par être récompensé par un contrat estampillé HRC. Chez Pramac, c’est aussi un peu la situation de Danilo Petrucci qui roule avec une GP17, comme Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo.

Certes, mais le box est décoré Pramac. Un privé, pas une usine. Mais ça reste quand même mieux qu’Aprilia si l’on en croit Petrux. Enfin, que pour un temps… « j’aime faire les choses proprement et là, ce n’était pas le bon moment de changer. Ducati fait du beau travail et on m’implique totalement dans ce projet. Je fais des tests pour l’usine. Je pense que j’ai de l’importance pour eux. Ce n’était pas le moment d’aller voir ailleurs ».

Cependant… « Deux ans de plus, c’était logique pour ma situation. Mais en 2019, de bonnes motos vont se libérer et je n’ai fermé aucune porte. Mon objectif cette année-là sera d’avoir une moto rouge. Je veux dire la vraie, celle de l’usine. Je sais que je compte pour Ducati, alors si je fais bien mon travail, j’aurai ma chance. Sinon, je changerai de boulot ! »  

Petrucci est-il un danger pour Dovizioso ou Lorenzo ? Puisqu’il semble que l’on ne parle pas ici du poste de Pirro

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de