Brad Binder : « Je vivais un rêve, une chute m'a remis les pieds sur terre »



Blessé, Brad Binder a connu des débuts délicats en championnat du monde Moto2. Mais le Sud-Africain monte en puissance, poussé par une équipe KTM de plus en plus proche du succès.

Dominateur en catégorie Moto3, Brad Binder espérait se battre pour le titre de meilleur rookie Moto2 dès sa première saison. Tombé lors des tests hivernaux, il s’est fait opérer du bras une première fois en novembre puis une seconde en avril. « Ce fut très difficile, confie-t-il à l’organe officiel du MotoGP. Alors que je pensais simplement faire l’impasse sur le mois de décembre, fin janvier, j’ai appris que je devais me faire opérer de nouveau. Tout semblait aller, mais en Argentine la plaque a bougé et je me suis fracturé le bras en roulant. J’ai donc dû subir une troisième intervention. Celle-ci s’est avérée bien plus compliquée que les deux précédentes, car j’ai dû suivre plus de rééducation. »

De cette mésaventure, le Sud-Africain veut en tirer les conséquences et s’en servir pour progresser. «  Je vivais un rêve, j’avais décroché mon premier cchampionnat du monde, remporté la dernière épreuve de la saison, réalisé mes premiers essais en Moto2… et une chute m’a remis les pieds sur terre. J’ai joué de malchance, mais ça fait partie de la course. J’espère ne pas me blesser davantage, mais face à une telle éventualité, je serai mieux préparé. » 

« Je n’ai pas encore eu l’occasion de rouler à 100 % de mes moyens et c’est frustrant, explique-t-il. Quand je suis sur la moto, j’apprends toujours quelque chose de nouveau. » Forfait sur trois Grands Prix, Binder est revenu et s’est immédiatement retrouvé dans le rythme. Dans le top-dix au Mugello, il est parti en vacances sur une excellente note puisque septième à l’arrivée au Sachsenring. Intégré au programme KTM, il en est ravi mais pas surpris. « Dès le début, je savais qu’Ajo Motorsport n’aurait pas accepté de courir avec une moto incapable de gagner. Les résultats incroyables obtenus par Miguel [Oliveira] sont impressionnants. C’est bon pour moi, car c’est une référence à suivre. L’équipe et lui m’aident à apprendre rapidement. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de