Hervé Poncharal : « j'ai aussi entendu que Rossi veut une équipe en MotoGP »



La saison dernière, lorsqu’il avait officialisé Zarco et Folger, Hervé Poncharal nous avait dit que s’il réussissait son pari il serait certainement considéré comme un team manager génial alors que dans le cas inverse il serait probablement vu comme le pire des hurluberlus.

Grâce à un début de saison démentiel de Johann Zarco, bien relayé sur les dernières courses par son équipier, le duo Tech3 a permis au français d’éviter le second scénario et mieux encore qu’un team manager génial, c’est désormais toute une structure qui se trouve encensée par le paddock.

On a retrouvé l’enthousiasme de l’année 2012 lorsque Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow glanaient pas moins de huit podiums pour le compte de l’écurie de Bormes-les-Mimosas.

Mais à côté de cette euphorie, il y a aussi quelques rumeurs, moins agréables, qui disent qu’une fois sa retraite entérinée, Valentino Rossi aimerait obtenir deux places sur la grille de la catégorie reine.

Bien entendu, vu ses liens avec Yamaha, le raccourci a non seulement été vite fait mais surtout, le raccourci voyant l’éviction de Tech3 des plans de Yamaha était inévitable.

Pourtant, en 2017, Tech3 a marqué des points et Hervé Poncharal ne semble pas véritablement inquiet quant à son avenir…peut-être aussi parce que si Yamaha devait choisir une autre voie, la structure française, grâce à une longévité et un sérieux jamais pris en défaut, trouverait certainement un autre constructeur heureux de lui confier ses machines.    

« Je signe toujours un contrat de deux ans. Donc, je l’ai signé l’année dernière pour 2017 et 2018. Comme vous le savez, j’ai aussi signé mes pilotes pour 2017-2018. Donc nous sommes liées Folger, Yamaha, Zarco et nous Tech3 jusqu’à la fin de 2018.

Nous entendons beaucoup de choses, et bien entendu, j’entends aussi que Valentino Rossi veut une équipe en MotoGP. Il l’a nié mais il y a des rumeurs, et en ayant une équipe en Moto3 et en Moto2, il serait logique d’avoir aussi un jour une écurie en MotoGP. Je ne suis pas stupide !

Alors que va-t-il se passer fin 2018 si Valentino prend sa retraite ? Je n’en sais rien. Valentino a dit récemment qu’il pourrait continuer à rouler en 2019 de toute façon …

La chose que je peux vous dire, et cela est très clair, est que toutes les équipes ont un contrat. Les équipes d’usine et des équipes indépendantes. Mais parlons des six équipes indépendantes : LCR, Pramac, Gresini, Tech 3, Aspar et Avintia ont un contrat jusqu’en 2021. Ce contrat stipule que personne ne peut entrer dans ce championnat en tant que nouvelle équipe.

Si quelqu’un veut entrer dans la catégorie, ils doivent soit acheter une équipe existante, ou trouver un accord avec une équipe existante. La seule chose qui est clair est que pour le moment nous avons 23 places et une 24ème qui ira à Luccio, puisque le format que nous voulons est deux pilotes par équipe. Mise à part la seconde moto pour Luccio, rien ne peut changer avant fin 2021.

Je sais qu’il est impossible pour quelqu’un, disons Valentino Rossi, de débarquer en 2019. C’est impossible, à moins que toutes les écuries acceptent deux autres motos. Cela ne devrait toutefois pas se produire parce qu’elles perdront toutes de leur valeur. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de