Pecco Bagnaia : « Être le meilleur rookie »



Francesco Bagnaia est l’une des révélations de l’année en catégorie Moto2. Sur le podium dès son quatrième Grand Prix, l’Italien aspire à poursuivre sur sa lancée.

Première saison, 9 courses, 3 podiums, 0 abandon, 78 points marqués : en 2017, Francesco Bagnaia a marqué les esprits de ce début de championnat Moto2. « La première partie de ma première saison en Moto2 est très positive, pour moi comme pour le Sky Racing Team VR46. Jusqu’à présent nous avons fait du bon travail. […] Le premier podium est peut-être arrivé plus tôt que prévu, à Jerez, mais c’était le résultat du travail de tout le monde », affirme-t-il à Tuttomotoriweb.

« L’objectif de cette première partie de la saison était de m’adapter le plus rapidement possible à la catégorie, et prendre de l’expérience. » Au regard de son bilan, tout va donc pour le mieux. « En plus des trois podiums, j’ai été compétitif à plusieurs reprises en restant au contact des plus forts. Sur certains week-ends j’ai eu plus de mal que prévu, mais grâce au soutien de l’équipe et au travail de mes techniciens, je n’ai jamais cessé d’oeuvrer pour être rapide. Le bilan est positif et nous avons encore beaucoup de courses d’ici à Valencia. »

Cinquième au classement général, Bagnaia aura du mal à faire mieux ; un rang devant, Alex Marquez compte 35 points d’avance. Il compte en revanche conserver sa place de premier rookie, le second – Jorge Navarro – étant distancé de 44 longueurs. « Être le meilleur rookie de l’année est mon objectif principal, mais plus globalement je voudrais continuer à travailler dur avec l’équipe pour être compétitif dans toutes les conditions. Et être en mesure de réaliser de nouvelles performances. »

Pour son avenir, le jeune transalpin a évidemment les yeux rivés sur la classe royale. « Comme tous les pilotes qui courent, je rêve d’être en MotoGP », n’hésite-t-il pas à déclarer. Mais pour l’heure, son présent est en Moto2. « À Assen j’ai annoncé le renouvellement de mon contrat avec le Sky Racing Team VR46 pour 2018. Je continuerai à travailler avec cette équipe. Avec une année d’expérience dans les bras, nous pensons pouvoir être compétitifs d’entrée de jeu. » Ses rivaux sont prévenus.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de