Mercato'18 : Cortese à la place d'Hayden en SBK ?



Évincé de chez Dynavolt fin 2017, Sandro Cortese va-t-il rejoindre le championnat du monde Superbike ? L’Allemand ne cache plus son intérêt pour la catégorie. Il pourrait ainsi récupérer la moto de Nicky Hayden.

Jürgen Lingg l’a confirmé il y a quelques jours : Sandro Cortese ne fera plus partie de Dynavolt Intact GP – qui engagera peut-être Dominique Aegerter – en 2018. L’Allemand, en manque de bons résultats ces derniers mois, doit donc trouver refuge ailleurs. Et ce ne sera peut-être pas en catégorie Moto2. Des rumeurs l’envoient en WSBK, et le principal intéressé a confirmé auprès de GpOne son intérêt.

« Je travaille pour mon avenir, mais je peux vous dire que j’aime vraiment le Superbike, qui serait une excellente option pour ma prochaine saison », a ainsi commenté Sandro Cortese. Quant à la destination, la piste la plus sérieuse mènerait à Red Bull Honda, qui faisait auparavant rouler Nicky Hayden. L’Allemand roulerait ainsi dans la même équipe que son compatriote Stefan Bradl. « Je le connais bien, on se voit souvent mais on ne discute pas moto, déclare-t-il à son sujet. Il a un grand talent. Il vit un moment difficile mais il sait encore rouler vite. Si je me verrais bien à ses côtés l’an prochain ? (Rires) Je me demande où va me porter le vent… »

Revenant sur ses difficultés, il élargit le sujet à la catégorie Moto2. « Tous les pilotes sont bons. Regardez les temps au tour, nous sommes nombreux en quelques petites secondes. On ne peut pas faire beaucoup de modifications techniques sur la moto. Il y a deux choses importantes : rouler souvent pour avoir le bon feeling, et être prêt physiquement. C’est à mon avis la catégorie la plus dure, parce que c’est au pilote de faire la différence. »

Il reste désormais neuf Grands Prix à l’ex-champion du monde Moto3 pour retrouver les avant-postes. Prochaine étape en République-Tchèque, où il espère bien créer la surprise. « J’ai subi une opération au pied plus tôt dans la saison, ce qui m’a un peu ralenti, mais je serai à 100% à Brno. J’aime la piste tchèque, j’y ai remporté mon premier Grand Prix et terminé à plusieurs reprises sur le podium. » À voir s’il en obtiendra un nouveau dans quelques jours.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de