#foreversic : En visite chez Supersic…



Hier, la météo en Emilie Romagne n’était ni exceptionnelle ni extrêmement pourrie, du coup l’occasion était belle de délaisser la plage pour visiter quelques incontournables…

Rimini, Santarcangelo, Verucchio, San Marino et puis, sur le chemin vers Misano, Coriano, d’abord par la descente de sa fameuse épreuve de Karatella, ensuite sur la place du village afin de nous recueillir quelques instants devant la stèle érigée en l’honneur du regretté Marco Simoncelli.

Dessus, une phrase qui marque « j’aimerais qu’on se souvienne de moi comme quelqu’un qui, en course, savait émouvoir » …et pour cela, il n’y a aucun doute, Marco savait nous émouvoir.

Le passage par son musée, juste en face de l’église d’où le pilote effectuait son dernier voyage, était incontournable et nous n’allions pas le regretter.

De la reproduction de son stand à ses bouteilles de cava dédicacées, de ses combinaisons remplies de scotch à son aprilia WSBK, de ses coupes à sa Karatella, tout nous aidait à replonger dans les heures de gloire d’un jeune gamin parti trop tôt.

Une fois la visite derrière nous, la journée ne pouvait évidemment se terminer qu’au Hochey, le restaurant de Paolino, le QG de l’écurie Gresini et de la moitié du paddock lors du Grand Prix de Misano.

Là, tous les jours à 22h20, une CBR600 au couleur du SIC, y rugit en la mémoire de Supersic…

Hier, on y a croisé Fabio Di Giannantonio mais nous avons aussi pu nous rendre compte de qui y était déjà passé…Baros, Sic, Siméon, Bastianini, Antonelli, Bautista, Pernat, Smith, les frères Espargaro, Miller, Corser…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook     

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de