#CzechGP, Moto3, FP1: Tim Georgi roi de la pluie



Dans une ambiance plombée par l’annonce, la veille, du décès de la légende Angel Nieto, qui s’était rendu maître des petites catégories en Grand Prix, le ciel de Brno s’était mis au diapason. Des nuages et de la pluie teintaient d’une grisaille de circonstance le tracé Tchèque qui ouvrait ce matin la dernière partie d’une saison dominée, en Moto3, par Joan Mir.   

Avec cinq succès en neuf courses disputées, le pilote Leopard est sur un bon rythme pour décrocher le titre cette année. Il lui faut cependant rester vigilant tandis que ce Grand Prix de la République Tchèque se fera dans la catégorie sans Darryn Binder, blessé à son pouce droit après une chute lors d’un entrainement en SuperMotard. Il est remplacé par l’espoir italien, et protégé de Valentino Rossi, Dennis Foggia.

La pluie n’a pas quitté les protagonistes durant cette première séance qui a dû rappeler des bons souvenirs à un John McPhee qui avait enlevé, sur une piste détrempée, l’an passé, son seul succès à ce jour en Grand Prix au guidon de la Mahindra-Peugeot.

La plus grande partie de la séance a été dominée par un étonnant Tim Georgi, un Allemand évoluant généralement dans le fond du classement sur une KTM et, jusque-là, à la seule expérience du Sachsenring. Une aisance que le pilote de 17 ans a conformé jusqu’au drapeau à damiers, pour la plus grande joie du Freudenberg Racing Team.

Bulega suit alors que Dalla Porta assure un top 5 à Mahindra. Fenati est sixième et Canet quatrième. Le leader au général Mir pointe treizième alors que Loi est seizième et Danilo vingt-sixième. De retour de blessure, Jorge Martin est un prudent trente et unième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de