#CzechGP, Moto2, FP1: Oliveira et la KTM donnent le ton



Comme pour les autres catégories, la pluie a accompagné la rentrée du Moto2, pour bien faire comprendre à ses pilotes que la trêve estivale était bel et bien terminée. Avec un Franco Morbidelli comme patron, la discipline se relance pour les neuf dernières échéances avant le coup de sifflet final. Mais le plateau n’est pas résigné à cette domination italienne et compte bien lui tailler des croupières.

Une idée à suivre pour éroder la confiance d’un pilote Marc VDS Racing assuré déjà de son avenir en MotoGP et qui suit les traces d’un certain Jorge Lorenzo qui, en 2007, comptait le même nombre de succès que lui à une époque où la porte d’entrée à l’élite était la 250cc.

La séance a été prise en main d’entrée par un Oliveira déterminé à montrer tout le potentiel de sa jeune KTM. Dans le peloton, c’est un Joe Roberts remplaçant de Yonny Hernandez au sein du team AGR qui surprenait en s’entêtant à pointer dans le top 10, jusqu’à même faire une entrée dans le top 5.

Mais en fin de parcours, les favoris ont haussé le ton et peut-être même un peu trop puisque Franco Morbidelli partait à la faute dans les dernières minutes. Heureusement sans conséquence. L’Italien est dixième alors que le Portugais à la moto autrichienne n’a jamais quitté les avant-postes.

Corsi est second et c’est la Mistral610 de Vierge qui boucle le trio de tête devant Alex Márquez. Joe Roberts est quatorzième, Xavier Simeon onzième et Quartararo trente et unième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de