#CzechGP, Moto3, FP2: Mir retrouve des couleurs



Il aura fallu une pause-déjeuner pour que le Moto3 se remette de ses émotions et de l’exploit de l’Allemand Georgi, pour le moment leader de la catégorie dans ce Grand Prix de la République Tchèque. L’habitué des fonds de grille et de classement allait-il prolonger son improbable règne ou allait-il finir par céder ? Une question sérieuse puisque le tracé de Brno, lui, restait mouillé, des conditions qui avaient fait le lit du leadership du pilote Freudenberg Racing Team.

Une première tendance était donnée après un peu plus de dix minutes de séance lorsque l’espoir de 17 ans se retrouvait par terre. Pour autant, son meilleur chrono du matin continuait à trôner en haut de la feuille des temps. Si les nuages étaient menaçants, ils s’abstenaient de s’oublier sur le tracé tchèque, laissant ainsi le bitume s’assécher. Une évolution qui laissait augurer une amélioration des performances.

C’est d’abord Mir qui montrait la voie en s’approchant de la performance de référence à vingt minutes du terme. Puis Canet prenait le relais de l’offensive, mais celle-ci restait vaine puisqu’à un peu plus de six dixièmes du Graal.

A deux minutes du drapeau à damiers, Georgi revenait aux affaires et commençait par se faire une chaleur dès les premiers virages. Pendant ce temps, Mir, Canet, Norrodin, Migno et Pagliani le reléguaient au sixième rang.  

Arbolino est septième devant Bulega et Arenas, Suzuki ferme le top 10 et Dalla Porta regrette une chute. Loi est quatorzième, Fenati vingt quatrième et Danilo trentième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de