#CzechGP, MotoGP : Marquez à la stratégie, doublé Repsol Honda



Et de trois ! Marc Marquez a décroché à Brno sa troisième victoire de l’année. L’Espagnol, rentré aux stands avant tout le monde pour changer ses pneus et passer en slicks, avait la meilleure stratégie du peloton.

Parti en pole, Marc Marquez réalise le holeshot mais voit un Jorge Lorenzo saillant revenir dans ses échappements. Quelques virages plus tard, le pilote Ducati fait les freins au leader du mondial et s’empare de la tête. Derrière, Valentino Rossi et Andrea Dovizioso sont à la poursuite, tandis que Johann Zarco remonte le peloton. Bien que quelques rayons de soleil illuminent la piste, le ciel est menaçant tous sont partis avec des pneus pluie.

Premier coup de théâtre à la fin du second tour : alors qu’il semblait en perdition, Marquez s’arrête pour passer des pneus slicks. Devant, Rossi et Dovi reviennent sur Lorenzo et emmènent avec eux Zarco, mais l’on comprend rapidement que leur stratégie n’est pas la bonne. Un à un, tous les pilotes s’arrêtent aux stands afin de changer de machine. Les hommes de devant sont les derniers à y passer (mal informés ? trop focalisés sur leurs positions ?), et donc les plus pénalisés ; lorsqu’il repart, le duo Rossi-Dovi est au-delà de la dixième place.

Rentré avant tout le monde, Marquez accumule les secondes d’avance. Se battent (loin) derrière lui, pour le podium, des hommes tels qu’Aleix Espargaro, Karel Abraham ou encore Scott Redding. Dani Pedrosa vient finalement leur régler leur compte pour prendre la deuxième place. Également revenu, son compatriote Maverick Viñales est allé chercher la troisième marche du podium, tandis que Valentino Rossi s’est offert avec panache une remontée récompensée d’une quatrième position grâce à un duel remporté dans le dernier tour face à Cal Crutchlow. Malgré leur retard à rentrer aux stands, les officiels Yamaha limitent donc les dégâts, tout comme Andrea Dovizioso sixième.

Neuvième, Pol Espargaro offre à sa KTM son premier top-10. Tombé dans la pit-lane en tentant d’éviter Aleix Espargaro, Andrea Iannone enregistre un nouveau résultat blanc. Quant à l’Espagnol d’Aprilia, une pénalité de 3 places devait lui être infligée. D’autres chutes sont à noter, comme celle d’Alvaro Bautista ou du Français Loris Baz. En parlant de Français : dernier à être passé par la voie des stands, Johann Zarco a arraché les unités de la douzième place.

Déjà leader avant le Grand Prix de République-Tchèque, Marc Marquez profite de son succès à Brno pour augmenter son avance sur Maverick Viñales, désormais distancé de 14 points au classement du championnat du monde. Andrea Dovizioso reste troisième à 21 points, Valentino Rossi quatrième à 22 points, Dani Pedrosa cinquième à 31 points.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de