#CzechGP, Marquez (1er) : « Á la mémoire d'Ángel »



Plus malin que ses adversaires, Marc Marquez a triomphé de manière imparable en République-Tchèque. Un Grand Prix particulier que le vainqueur souhaitait dédier à son compatriote Angel Nieto.

« Ce fut un dimanche difficile, mais également une journée spéciale en hommage à la mémoire d’Ángel. C’était une source de motivation supplémentaire. » Une fois la pression redescendue, c’est à Angel Nieto que Marquez souhaite dédier ses premiers mots. Multiple champion du monde, l’Espagnol nous a quitté il y a quelques jours, à la veille du début des hostilités de Brno. Il était dans toutes les têtes ce week-end.

Parti très fort, Marquez s’est rapidement fait déborder par Jorge Lorenzo – ce à quoi il ne s’attendait pas. « Mon objectif étant de produire l’effort dès les premiers tours avant de changer de machine, alors j’ai décidé de chausser le pneus pluie softs, explique-t-il. Ce choix s’est avéré incorrect, la moto patinait beaucoup et j’ai concédé quelques places au classement. Ma seule chance était donc de passer aux box. En ressortant, j’ai vu que je comptais près de 20 secondes et, à partir de là, j’ai adopté un style de pilotage plus en douceur. »

Intouchable et rentré au bon moment, avant tout le monde, l’officiel Repsol Honda n’avait plus qu’à enchaîner les tours rapides et foncer vers la victoire. Le voilà désormais aux commandes avec 14 longueurs d’avance sur son premier poursuivant, Maverick Viñales. « Inscrire ces 25 points me donne confiance. Avant de penser au prochain rendez-vous en Autriche, nous allons d’abord savourer cette victoire et profiter du test officiel pour peaufiner quelques détails. Nous n’étions pas si loin l’an dernier à Spielberg et je crois que nous avons notre carte à jouer. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de