#AustrianGP, Iannone : un an après …



Si la saison dernière, à Spielberg, Andrea Iannone avait non seulement réussi à remporter sa première course mais également à ramener chez Ducati une victoire qui lui faisait défaut depuis le 17 octobre 2010, jour où Stoner levait les bras à Philip Island, en 2017, les choses sont bien différentes pour le pilote de Vasto.

En effet, son passage chez Suzuki, qui avait pourtant semblé partir sur de bonnes bases, s’est progressivement transformé en un cauchemar mêlant performances sportives décevantes, assassinat médiatique des œuvres de Kevin Schwantz et intrusions malsaines dans la vie privée du pilote.

Pourtant, après une course désastreuse en République tchèque, il semblerait que le pilote et sa machine aient finalement trouvé un terrain d’entente qui pourrait leur permettre de s’exprimer à un niveau plus proche de celui qui, intrinsèquement, est le leur.

On va donc leur souhaiter bonne chance en espérant avoir de bonnes nouvelles à vous relayer les concernant ce dimanche.    

« Je voulais oublier la malchance de la course de Brno le plus tôt possible, et le test que nous avons mené lundi nous y a aidé. Nous avons travaillé de manière constructive, en trouvant des solutions qui, je crois, pourront m’aider ici en Autriche. Les améliorations apportées au set-up de la machine me donnent plus de confiance sur la GSX-RR et cela s’est avéré payant en termes de temps. C’est bon de rouler directement en Autriche en gardant l’élan positif du test. Le circuit en Autriche est fascinant en soi, mais il a aussi une valeur émotionnelle spéciale pour moi car c’est là que j’ai gagné ma première course en MotoGP. C’est une motivation supplémentaire pour disputer une course positive cette saison. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de