Jorge Lorenzo : « Le MotoGP n’est pas préparé aux arrêts au stand »



Ce week-end arrive un Grand Prix d’Autriche que tout le monde espère voir se dérouler sous un ciel clément et sur une piste sèche. Ce sont généralement les conditions toujours souhaitées par tout le monde, du pilote aux écuries en passant par le public, pour un meeting. Mais après le passage à Brno, il y a une semaine, ce désir s’est fait plus fort. Car la République Tchèque a révélé une discipline très peu aguerrie aux stratégies et procédures d’arrêts au stand en pleine course. Avec des incidents qui auraient pu mal finir.

Des motos pas prêtes chez Ducati, une machine équipée avec de mauvais pneus chez Tech3, mais aussi une moto qui tombe sur un mécanicien chez Loris Baz ou encore la chute d’un Iannone au milieu de de son équipe en voulant éviter un Aleix Espargaró bondissant de la sienne sous ses roues, les événements n’ont pas manqué dans les stands et les dégâts humains ont été somme toute limités.

Mais on a bien senti de la confusion, du stress et du danger. De quoi se poser des questions sur la pertinence de la procédure du « flag to flag ». Jorge Lorenzo donne son sentiment : « nous ne sommes pas la Formule 1 et nous n’avons pas cette culture de l’arrêt au stand pour changer les pneus. En Formule 1 ils sont meilleurs et mieux préparés. Pour nous, c’est une situation inédite et tout le monde était perdu. Je suis contre ça car c’est dangereux. On a vu ce qui s’est passé avec Iannone. Heureusement, personne n’a été blessé ».

« Mais c’est Dorna qui décide et c’est nous qui faisons la course, même si on peut parler des sujets lors de la Commission de sécurité. J’ai proposé des choses concernant ce « flag to flag » mais d’autres sont pour garder les choses en l’état afin de préserver le spectacle. C’est la priorité de Dorna, mais cela induit aussi une grosse prise de risque ».       

Sur cette situation, tant Rossi que Márquez ou Crutchlow considèrent qu’elle n’est certes pas idéale mais toujours moins pire qu’un arrêt pur et simple de la course pour un nouveau départ.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de