Jules Danilo, la malédiction du Red Bull Ring (16e)



Jules Danilo a échoué aux portes des points lors du dernier Grand Prix Moto3 d’Autriche. Une seizième place déjà obtenue en 2016 sur le Red Bull Ring.

Comme souvent, Jules Danilo a été à Spielberg meilleur en course que lors des qualifications. Vingt-et-unième le samedi, le Français est parvenu à se battre pour les points le dimanche. Du un groupe de six pilotes où il figurait, il a réussi à terminer second à l’arrivée. Malheureusement pour lui, seule la première place était synonyme de points – plus exactement du point sans s, puisqu’il s’agissait de la bagarre pour la quinzième position. Arrivé seizième, Danilo a terminé à 201 millièmes de Kaito Toba.

Un résultat qui n’est pas sans rappeler celui de l’année passée. En 2016, le pilote Honda se classait déjà seizième, aux portes des unités. Comme en 2016, il faisait partie d’un groupe de plusieurs pilotes et s’en est bien tiré. Mais comme en 2016, c’est un Japonais (à l’époque Hiroki Ono) qui lui a ravi le point de la quinzième place, cette fois pour 103 petits millièmes. « Pas où je veux être, mais je n’arrêterai pas d’essayer ! », a-t-il indiqué sur ses réseaux sociaux dimanche dernier, à l’issue du Grand Prix.

Avec 29 unités au compteur, Jules Danilo est actuellement dix-septième au classement du championnat Moto3. C’est mieux que sa position finale de 2016 (vingtième), mais moins bien en termes de points. Il y a un an, le Français disposait en effet de 46 points après les 11 premières courses. Il sera dans quelques jours à Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, dont il finissait treizième l’an dernier. L’occasion pour lui de retrouver le top-15, qu’il n’a plus connu depuis le Sachsenring.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de