Moto3 : Cette fois, Joan Mir est parti



Vainqueur de son septième Grand Prix de la saison en Autriche, Joan Mir a pris la poudre d’escampette. Au classement, l’Espagnol se dirige vers un titre qui ne semble plus pouvoir lui échapper.

Cette fois, Joan Mir est parti. Triomphateur au Sachsenring et à Brno, il était déjà dans une dynamique explosive, mais les résultats de Romano Fenati (quatre podiums consécutifs) empêchaient le pilote Leopard de creuser l’écart au championnat. À l’issue de la course disputée sur le Red Bull Ring de Spielberg, la donne a changé. Encore vainqueur, Mir s’est imposé pour la septième fois de l’année – ça commence à faire. Mais surtout : il a su profiter des contre-performances de ses rivaux pour prendre le large.

Son dauphin, Fenati, a en effet manqué le coche et terminé seulement treizième. Le troisième du mondial, Aron Canet, n’a lui pu faire mieux que cinquième. Autant dire qu’en termes de points, Joan Mir s’est ouvert un boulevard. À 7 épreuves de la fin de la saison, il compte désormais 64 longueurs d’avance sur Fenati, 78 sur Canet et déjà 110 par rapport à Jorge Martin, quatrième. Sauf incident, l’Espagnol peut désormais se contenter d’assurer de bons résultats pour avancer vers la voie royale.

S’il poursuit ainsi, Mir pourrait même faire beaucoup mieux. Avec huit victoires dans la catégorie, il n’est déjà plus qu’à un succès du record de Luis Salom (neuf) en Moto3. Le pilote Leopard est même en avance sur le record de points marqués, toutes saisons confondues. Il pourrait ainsi réaliser la meilleure année de l’histoire de la « petite » catégorie créée en 2012. De quoi terminer en beauté avant son passage en Moto2…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store