#AustrianGP, Moto2 : Morbidelli reprend de la marge



Vaincu en République-Tchèque, vainqueur en Autriche : Franco Morbidelli a remporté de main de maître l’épreuve Moto2 disputée sur le Red Bull Ring de Spielberg. Ses dauphins au championnat complètent le podium à ses côtés.

Catastrophe au départ : une chute collective entraine plusieurs pilotes à terre ou dans les graviers, parmi lesquels Andrea Locatelli, Stefano Manzi, Sandro Cortese, Xavier Siméon… Au départ de l’action : un accrochage entre Xavi Vierge et Fabio Quartararo, dont le week-end avait jusque-là été positif.

Devant, les favoris n’attendent personne et ont décidé d’imprimer d’entrée de jeu un gros rythme. Auteur du holeshot, Franco Morbidelli emmène avec lui dans un groupe de quatre Alex Marquez, Thomas Lüthi et Mattia Pasini. S’ensuivent les premiers dépassements, mais l’Italien garde le contrôle et tente d’ouvrir le gap. Quelques kilomètres durant, les centièmes s’accumulent et lui permettent de se mettre à l’abri d’une attaque directe. Mais Marquez et Lüthi reviennent à son contact à une quinzaine de tours de l’arrivée, laissant Pasini se faire décrocher derrière eux puis être à la merci du retour de Miguel Oliveira.

Sur sa lancée, le Portugais ne s’arrête pas en si bon chemin. Virage après virage, et alors que devant les leaders se gênent en se doublant, il parvient à combler l’écart et revenir dans leurs échappements. Mais à 5 boucles de l’arrivée, alors qu’il était presque en mesure de se mêler à la lutte, le pilote KTM tombe à la réaccélération, en sortie de courbe. Violente, la chute l’a contraint à être évacué sur civière.

En tête, Morbidelli attaque et parvient à la seconde d’écart à deux tours de l’arrivée. À sa poursuite, son coéquipier fait de même vis-à-vis de Lüthi : le podium est figé et ne bougera plus. Franco Morbidelli remporte son septième Grand Prix de l’année devant ses deux meilleurs rivaux. Au pied du podium, Francesco Bagnaia conforte sa place de rookie n°1 alors que Mattia Pasini retrouve le top-5 après son abandon à Brno. Profitant de la chute de son teammate, Brad Binder (septième) égale son meilleur résultat en carrière dans la catégorie. Week-end terminé dans le top-10 pour Jorge Navarro (huitième) et le Suisse Dominique Aegerter (neuvième). Pour son sixième GP, le jeune espagnol Augusto Fernandez échoue aux portes des points, derrière la Tech-3 de Remy Gardner.

Au classement du championnat, Morbidelli reprend de la marge et compte désormais 26 points d’avance sur Lüthi. Ce-dernier totalise lui 28 longueurs de plus que Marquez, qui peut donc toujours espérer faire un doublé Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. Alors qu’il était à égalité avec lui, Oliveira est le grand perdant du jour. Le voilà désormais distancé de 74 unités par rapport à Morbidelli, alors que derrière lui Bagnaia s’est rapproché à 33 points.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de