#AustrianGP : Miguel Oliveira va bien ! (et pouvait se « battre pour la gagne »)



Tombé à quelques tours de l’arrivée, Miguel Oliveira a été évacué sur civière. Nouvelles rassurantes du Portugais, qui va bien… et pense déjà à remonter sur sa KTM.

Miguel Oliveira a été l’un des animateurs du Grand Prix Moto2 d’Autriche. Pas extraordinaire lors des qualifications – il partait huitième, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le Mugello –, le pilote KTM Ajo a d’abord vu les leaders partir sans lui. Montant en gamme, il s’est ensuite défait de Francesco Bagnaia, puis de Mattia Pasini. Il restait alors un peu moins de 2 secondes à combler sur un groupe composé de Franco Morbidelli, Alex Marquez et Thomas Lüthi.

Tour après tour, Oliveira a recollé à leurs échappements. À cinq tours de l’arrivée, le podium – voire mieux ? – était en ligne de mire. Une violente chute à la sortie d’une courbe, en pleine réaccélération, a condamné ses espoirs de performance. Le Grand Prix national de sa marque, KTM, s’est terminé dans les graviers. Lui a eu besoin de l’aide du personnel du circuit pour quitter la piste. Plus de peur que de mal, finalement.

« Ce fut une course très positive, analyse le malheureux Portugais. J’ai pu réduire l’écart qui me séparait du groupe de tête, qui m’avait distancé dès les premiers tours. À cinq boucles de l’arrivée, j’ai vu que je pouvais me battre pour la victoire. Après les difficultés que nous avons eu à régler la moto, c’était important de franchir ce cap. »

Tombé, Oliveira n’a « rien » de grave, si ce n’est quelques douleurs. Aucun doute, donc, quant à sa participation au prochain Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, dans moins de deux semaines. Il doit d’ailleurs remonter sur sa machine et reprendre le chemin du Red Bull Ring de Spielberg. « Demain [donc aujourd’hui puisque le communiqué date de dimanche, NDLR] nous avons un test de prévu sur ce circuit, nous allons voir si je suis capable de courir. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de