#AustrianGP, Rossi : « il ne faut pas penser au Championnat quand vous faites 7ème »



Après un excellent début de course, Valentino Rossi commettait une erreur qui le rétrogradait à la septième position.

Malheureusement pour lui, la suite s’avérait délicate puisque loin de son meilleur tour en course, il se montrait une fois de plus impuissant par rapport à ses adversaires et devait se contenter d’une septième position alarmante.

« Ce fut une course difficile pour moi et pour Maverick, nous pensions être plus forts mais en revanche, les choses ne se sont pas passées ainsi.

Je n’ai pas de regrets, si je devais repartir dans une heure, j’utiliserais les mêmes pneus et le même set-up. Le dur à l’arrière était la bonne option pour moi et, en fait, au cours des 10 premiers tours, j’étais très rapide, comme en FP4.

Mais après 12 ou 13 tours, j’ai commencé à avoir de gros problème de gomme, la moto est devenue très difficile à piloter et dans le final, j’étais vraiment en difficulté. Nous stressons trop le pneu arrière, ce qui est le principal problème sur lequel il faut travailler. »

Ce n’est évidemment pas la première fois de la saison que cela lui arrive mais le constat reste amer.

« Cela nous est arrivé à plusieurs reprises alors que lors de certaines courses nous en avons moins souffert. Quand cela arrive, les choses sont comme aujourd’hui. Je me sentais bien dans les 10 premiers tours, j’ai réussi le deuxième tour le plus rapide de la course après Zarco, je poussais et j’étais optimiste. Johann et les deux Ducati roulaient avec la gomme tendre, j’ai cru qu’il allait rentrer dans le rang, je pensais me battre pour le podium.

Zarco réussi utiliser le pneu tendre car il a un style de pilotage fluide et il est plus léger alors que Maverick et moi sommes plus agressifs. Dovi est plus proche de nous au niveau pilotage mais la Ducati stresse moins les pneus. »

Et Zarco justement, il s’est offert le scalp des deux pilotes officiels ce qui n’avait pas spécialement le don de ravir Valentino Rossi.

« Zarco est content, il a battu les pilotes officiels et il rigole mais nous, nous ne sommes pas satisfaits si nous terminons cinquième. Notre objectif n’est pas d’arriver devant Zarco mais de nous battre avec les meilleurs. J’ai fait la moitié de la course avec les Honda et les Ducati, et l’autre moitié avec les Yamaha et j’ai vu que nous souffrons énormément. »

L’Italien pointe désormais à 33 longueurs de Marc Marquez, un écart qui commence à compter et cela d’autant plus que comme il le rappelait, parler classement n’a aucun sens tant que les problèmes de la Yamaha ne sont pas résolus.

« Jouer le championnat est difficile en raison de l’écart au classement mais aussi parce que nous souffrons. La Honda est la moto qui a fait le plus grand pas en avant. Mais ce n’est pas intelligent de penser au championnat quand vous terminez 7ème, il faut d’abord de concentrer sur la compétitivité. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de