Sam Lowes viré mais pas rancunier



Sam Lowes n’a pas été conservé chez Aprilia Gresini pour 2018, alors que cela devait être le cas. Le Britannique va peut-être quitter la catégorie MotoGP, mais n’est pas rancunier pour autant.

Sam Lowes a donné une leçon de sportivité à beaucoup de monde. Rookie en MotoGP, dans une période difficile (2 points en 11 Grands Prix) et aux prises avec une RS-GP qu’il ne parvient pas à piloter comme il le souhaiterait, l’Anglais a appris il y a quelques jours qu’il ne serait pas conservé pour la saison 2018. Son équipe, par manque de résultats, a décidé de s’en séparer au soir du Grand Prix de Valencia. En coulisse, des voix dénoncent un traitement déplorable (« Traité comme de la merde ! », s’est indigné Cal Crutchlow).

Mais l’ex-champion du monde Supersport ne veut pas polémiquer. Via son compte twitter, il réagit ainsi : « Je souhaite à Aprilia et Scott Redding tout le meilleur pour 2018. Je vais rester concentré au maximum pour terminer cette saison aussi fort que possible. » Son compatriote, qui prendra sa place dans quelques mois, a répondu : « C’est un jeu (milieu, NDLR) difficile. J’espère vraiment que tu vas trouver une moto qui conviendra à ton style fréro, tu es talentueux. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de