KTM ne veut plus rater les futurs Zarco et Viñales

Chez KTM, on a décidé de se poser la question fondamentale de la détection et de la fidélisation des futurs talents du MotoGP. Car, pour le moment, malgré une implication de tous les instants dans les catégories intermédiaires des Grands Prix, les compétences affirmées sur des KTM ne restent pas. Alors on va changer de politique : finie la monoculture Ajo et ouverture sur toutes les écuries clientes en Moto3. Puis on consolidera et on développera l’ambition Moto2 pendant que l’on emploiera l’essentielle de ses ressources pour faire de la RC16 la machine enviée du MotoGP. Car le patron des sports à Mattighofen prévient : plus question de passer à nouveau à côté d’un Zarco ou d’un Viñales.

C’est vrai que, chez KTM, on peut nourrir des regrets. Maverick Viñales a été Champion du Monde de Moto3 avec KTM tandis que Johann Zarco a été deux fois Champion du Monde au sein du team Ajo. Or les deux pilotes sont aujourd’hui dans le giron Yamaha. Une situation que Pit Beirer explique pour mieux la regretter : « j’ai essayé d’engager très tôt Johann Zarco. Mais lors de saisons 2016, il a cherché à signer pour des motos déjà développées. D’abord la Suzuki, puis, finalement, la Yamaha. Nous avons de bonnes relations avec Johann ».

« Nous sommes aussi restés proches de Maverick depuis son titre avec nous en 2013. Mais il faut comprendre ces deux pilotes : ils voulaient une situation stable. Pour eux, nous sommes arrivés deux ans trop tard en MotoGP. Mon objectif, à présent, est de prendre le futur Zarco et le prochain Viñales ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de