Xavier Simeon souffre mais tient le coup.



Je pense qu’on ne le répétera jamais assez car les pilotes moto sont tout de même des sportifs à part des autres!

Cal Crutchlow en est un bel exemple et on en trouve même un second dans la même écurie puisque, c’est avec un courage immense et un cœur énorme que Xavier Simeon s’est présenté à Silverstone alors qu’il continuait à souffrir de ses fractures encourues au Mans.

Vendredi, un certain journaliste belge avait cru bon de signaler que le pilote Tech3 était largué, nous, nous allons nous contenter de souligner qu’aujourd’hui, il a presque réussi à réduire de moitié l’écart par rapport au chrono de référence de Pol Espargaro. Pas si mal avec un seul bras !

« Ça n’a pas été un retour facile parce que mes blessures provoquent encore pas mal de douleurs, mais à chaque séance, j’ai pu gagner en force et me sentir plus à l’aise. Ce qui est un peu décevant, c’est que je ne suis pas aussi proche du top 15 que ce que j’espérais. Je m’améliore et je suis plus rapide à chaque fois que je monte en piste, mais je ne suis pas encore aussi rapide que ce que je devrais l’être. L’objectif sera le top 15 à nouveau, mais c’est douloureux de changer les vitesses et je rencontre également des difficultés au freinage parce je manque de puissance dans mon bras. Je tiens à remercier le personnel de la Clinica Mobile, car ils ont fait un excellent travail, mais je sais que ce sera une course longue et difficile. Il s’agit d’une piste physique avec beaucoup de changements rapides de direction et le vent met également une pression supplémentaire sur mon corps. Si je peux me frayer un chemin dans les points, je serai très satisfait. « 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires