2020 : Bautista n’ira (probablement) pas en MotoGP



Alors que la grille du championnat du monde MotoGP 2020 se remplit, les chances de voir Alvaro Bautista y faire son retour sont minces.

Après avoir quitté les Grands Prix fin 2018, Alvaro Bautista y reviendra-t-il un jour ? Peut-être. En 2020 ? La possibilité a été évoquée ces dernières semaines. En particulier au regard de sa domination en championnat du monde Superbike.

Depui son arrivée en WSBK, l’Espagnol règne comme un roi : 16 manches, 15 podiums dont 13 victoires. La mi-saison approche et il dispose de 41 points d’avance sur Jonathan Rea et 112 sur Michael van der Mark. À ce rythme, on a du mal à voir comment il pourrait être arrêté.

Chez Ducati, Paolo Ciabatti n’est pas peu fier de ce recrutement. « Beaucoup de gens se demandaient pourquoi nous avions préféré Alvaro Bautista à Marco Melandri. Personne ne devrait sous-estimer Alvaro : il était l’un des pilotes les plus talentueux en MotoGP. Pour diverses raisons, il n’a pas eu la chance de prouver son potentiel. Les fans en jugaient différemment car il n’avait jamais rien fait d’extraordinaire en MotoGP. En tant que recrue, il faisait partie de l’équipe d’usine Suzuki, puis de celle Aprilia, malheureusement pas compétitive. Il a roulé chez Gresini et chez Aspar. Ce n’était pas idéal. »

2020 : les bons guidons déjà distribués

Au regard de ces performances, ne fallait-il pas faire signer Alvaro Bautista plutôt que Danilo Petrucci aux côtés d’Andrea Dovizioso ? « Alvaro a 34 ans, Danilo est beaucoup plus jeune, rétorque-t-il sur Speedweek. Lorsque nous avons engagé Danilo, parmi les pilotes Ducati, seul Dovizioso était devant lui. Et il venait de terminer 2e au Mans, à 2 secondes de Marquez. Nous sommes très satisfaits de notre choix de pilote en MotoGP. »

Évidemment, les résultats du pilote Ducati en Superbike interrogent : et s’il était en train de (re)gagner sa place en MotoGP ? Le problème est que pour 2020, la grille semble complète. En tout cas, la plupart des bons guidons ont déjà été distribués, pour toutes les marques. Et Alvaro Bautista dit clairement que dans ces conditions, il préfère rester en WSBK. La deuxième Ducati de l’équipe officielle est encore à prendre, mais devrait revenir à Danilo Petrucci. Paolo Ciabatti reconnaît que la porte est plus ou moins fermée à Alvaro Bautista, sans toutefois vouloir insulter l’avenir :

« En le pensant de manière romantique, ce serait bien que Alvaro Bautista devienne champion du monde de Superbike et puisse ensuite rouler pendant un an dans l’équipe d’usine MotoGP. Mais nous devons être réalistes et penser également  au team Superbike. Sans Bautista, nous n’aurions pas gagné une course avec la V4R jusqu’à aujourd’hui. »

2020 & Barcelone : pour Petrucci, la fin de l’épée de Damoclès ?

D’autant plus que Ducati dispose déjà de nombreuses options : Jack Miller pousse pour avoir sa place (lire ici), les boss préparent la montée en grade de Francesco Bagnaia (lire ici)… En revanche, en mondial Superbike, rien ne dit qu’Alvaro Bautista ne changera pas de constructeur.

Avenir : Ducati veut répéter la formule Petrucci

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
bonato pascal

De toute façon il fera rien de mieux en motogp que quand il y été !!

Guiton

Bautista a prouvé qu’il était rapide avec une bonne moto même en MotoGP, il avait brillamment remplacé Lorenzo en Australie sur la Ducati officielle même si certains ne s’en souviennent pas…

Did

Moi je m’en souviens, je me demande même s’il n’avait pas battu Dovi d’ailleurs