2020 : Folger lâché par Yamaha



Alors qu’il s’attendait à être le pilote d’essais MotoGP de Yamaha en 2020, Jonas Folger vient d’apprendre que ce ne sera finalement pas le cas.

À en croire Jonas Folger, ce n’est pas ce qui lui avait été promis : « Cette mauvaise nouvelle m’a beaucoup surpris. J’avais un accord verbal concernant le fait que Yamaha aimerait continuer avec moi et même étendre ce projet. Nous parlions déjà de ce à quoi pourraient ressembler le plan d’essais et d’autres missions. Mais l’annulation est soudainement arrivée, bien qu’on m’ait promis que j’obtiendrais bientôt le contrat. Il a été décidé que le programme d’essais serait à nouveau effectué exclusivement par des pilotes japonais. »

L’Allemand était lui enthousiaste à l’idée de disputer des Grands Prix en tant que wild-card, comme semblait le prévoir Yamaha. « Ça aurait été un défi très intéressant et en même temps une tâche polyvalente, que j’attendais de faire avec impatience. Bien sûr, la déception est grande, car je me suis totalement engagé dans ce projet et j’ai rejeté toutes les autres possibilités pour l’an prochain. »

C’est la question qui prédomine maintenant : que va faire Jonas Folger en 2020 ? En Moto2, la quasi-totalité des places sont déjà signées (grille ici). « Pour l’instant, je ne sais même pas comment ma carrière va continuer. Beaucoup d’options raisonnables ne sont plus disponibles à ce stade aussi avancé de l’année. »

À qui la faute ?

Il faudra sans doute attendre un peu pour comprendre ce qu’il s’est passé et tirer au clair cette affaire. D’un côté comme de l’autre, des éléments sont à préciser.

Ces dernières mois, Jonas Folger avait indiqué que sa priorité n’était pas d’être pilote d’essais, mais pilote titulaire en championnat du monde. « Je veux courir à nouveau dans le futur, assurait-il fin juillet. Que ce soit en Moto2 ou en Superbike, là c’est ouvert. » Son retour à la compétition en Moto2, pour quelques courses (remplacement de Khairul Idham Pawi chez Petronas Sprint Racing), l’avait convaincu que « le feu est toujours là ».

Des contacts avaient été noués, bien que ses résultats lors de ses piges n’étaient pas extraordinaires – une 17e place comme meilleure performance. Jonas Folger avait donc peut-être changé d’avis. Mais ni les signaux envoyés (dire à Yamaha que sa priorité est ailleurs), ni les résultats obtenus, ne favorisaient sa situation en MotoGP comme en Moto2.

Chez Yamaha, on avait laissé entendre que la volonté était de continuer avec lui en 2020. Cet été, les Bleus se sont retrouvés dans une position d’attente, de savoir ce qu’il allait décider de faire. Le fait que Jonas Folger aille faire la course de Brno sans l’accord de Lin Jarvia a agacé. Puis est arrivée l’option Johann Zarco, et le Français est clairement devenu la priorité de Yamaha. Cette possibilitée s’est éteinte lorsqu’il a décidé de finir la saison 2019 avec LCR Honda.

« Notre deuxième option était de poursuivre avec Folger, et je crois que nous allons dans cette direction. Nous allons probablement continuer avec lui », disait Massimo Meregalli mi-octobre. Ce ne sera finalement pas le cas.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

11
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dude

Décider de continuer avec des pilotes japonais ne va pas plaire à Vinales et Rossi qui voulaient un team d’essai européen… Bizarre ce choix quand même. Ça risque de peser sur le team officiel, or on sait déjà que c’est la raison principale pour laquelle le team satellite semble aller mieux que le team Movistar: trop de développement à faire, pas assez de stabilité, on se perd dans les réglages. Vinales l’a d’ailleurs confirmé récemment à demi-mot. D’ailleurs ceux qui croient que Fabio fera beaucoup mieux dans le team officiel risquent d’être déçus: il risque même de faire moins bien.… Lire la suite »

Pierre Dupuis

Pareil… Zarco savait peut être que yamaha est faux cul et pas fiable .. et évidement Zarco ne pouvait pas le dire. Je ne m’attends pas non plus à ce que FQ puisse détroner Marquez, sinon il serait 3 ou 4 au mondial. Il va vite sur un tour, mais ses course ne confirment pas. Je crois que l’équipe d’ingénieur Petronas est jeune, motivée et talentueuse. Dommage. Pour l’instant, je ne vois pas qui peut inquiéter un pilote rapide et agressif qui n’a pas peur de tomber, sur une moto très rapide dans une équipe très fiable.

Jaig Rossi

Je sais pas si chez Yam ils sont faux-culs et pas fiables mais on peut se poser la même question concernant Folger. Il a plus ou moins lâché Tech3 pour raison de santé je crois, même Poncharal disait ne pas avoir de nouvelle. Trop chelou le Folger.
Quant à la difficulté du développement sur une moto officielle, il me semble que ça a toujours été et ils ne s’en plaignaient pas, au contraire. Ils sont censés obtenir et utiliser des améliorations validées, entre autres, par le pilote essayeur. Folger ne fait pas l’affaire?

rgx 56

Porte ouverte pour Lorenzo…

Dude

Je n’y crois pas mais ce serait marrant: voir le pilote essayeur mettre tous les permanents derrière lors des Wild Card!

SPEC

Oui, MDR, comme Stoner aurait fait… ,Il est à noter que depuis qu’il a quitté le navire, les performances de la ducati s’en ressentent.

Jaig Rossi

Exact, j’avais fait la même remarque sur un autre billet (pour ceux qui pensent que je suis à côté de la plaque). Le timing entre le départ de Stoner et la stagnation de ducati est flagrant. Mais Stoner était en difficulté avant d’aller chez Honda, donc quand il a de nouveau été pilote (d’essai ) chez Ducati, si la moto a progressé c’était aussi grâce à Gigi. Les deux ensembles étaient là clé.

Affreux zozo

Rossi pilote d’essai !

Jaig Rossi

Ça m’étonnerait, il a souvent dit qu’il voulait rester dans la compétition,notamment en rallye.

[…] Alors qu’il s’attendait à être l’essayeur du ‘test team Europe’ de Yamaha, Jonas Folger a eu la mauvaise surprise d’apprendre qu’il ne faisait plus partie du projet. « Ça m’a beaucoup surpris. J’avais un accord verbal concernant le fait que Yamaha aimerait continuer avec moi et même étendre ce projet. Nous parlions déjà de ce à quoi pourraient ressembler le plan d’essais et d’autres missions. Mais l’annulation est soudainement arrivée, bien qu’on m’ait promis que j’obtiendrais bientôt le contrat. », dénonce-t-il. […]

Miranda

❤ ❤ ❤ Rencontres Sexe En Ligne! >>> http://sexy24.xyz ❤ ❤ ❤

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store