2020 : Lorenzo (Valera) clarifie enfin la situation



Jorge Lorenzo est sorti de son silence par l’intermédiaire de son représentant. Oui, il y a bien eu des « doutes » ; non, il ne quittera pas Repsol Honda avant la fin de son contrat, fin 2020.

C’est la fin d’un dossier qui a tourmenté l’actualité de la semaine et du Grand Prix d’Autriche : le possible retour de Jorge Lorenzo chez Ducati. Il se disait que l’Espagnol souhaitait réintégrer les Rouges dès 2020, en prenant la place de Jack Miller chez Pramac Racing. Il aurait disposé d’une Desmosedici GP20, mais aurait mis un terme prématuré à son aventure avec Honda.

Face aux rumeurs grandissantes, il a fallu clarifier la situation. De ce que l’on comprend des propos de ses proches et de ses collaborateurs, mais aussi des membres de chez Ducati et Honda : oui, Jorge Lorenzo a douté et la piste Ducati n’est pas une création tombée du ciel. Oui, il y a aussi eu beaucoup de bruit médiatique autour de cela, et sans doute trop. Oui, le Majorquin a bien décidé de rester chez Honda.

Voici ce qu’explique sur Marca son représentant, Albert Valera : « À cause des blessures, Jorge Lorenzo a eu un moment de doutes, parce que la premère partie de la saison n’a pas été celle souhaitée, en particulier à cause des blessures. Il s’est rendu compte que le défi est plus difficile que ce à quoi nous nous attendions, mais pas impossible.

Maintenant que son état physique s’est amélioré, il a pu réfléchir et s’est rendu compte qu’il doit se donner une chance avec Honda. Ce défi ne fait que commencer, il veut revenir là oú il en était à Barcelone, totalement remis et avec un bon feeling. Nous croyons qu’arrivé à ce stade, tout ira mieux. Nous avons une année devant nous pour arriver à un bon niveau.

Nous sentons aussi le manque d’information et le bruit médiatique qu’il y a eu, en particulier à Spielberg, mais nous avons discuté avec les patrons de Honda et tout est clair. Nous sommes investis à 100 % en attendant Silverstone, continuer ensemble pour aller de l’avant, vers le succès. »

Chez Pramac Racing, on vient enfin de proposer un contrat à Jack Miller pour la saison 2020. L’Australien n’a plus de souci à se faire et devrait confirmer sa place en MotoGP en 2020.

Miller : « Quand Lorenzo sera rentré des Maldives, j’en saurai plus… »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

Sаlut! Je t’invitе au Sеx Сlub > http://www.kisstok.com

[…] qu’il doit se donner une chance avec Honda, a récemment expliqué son manager, Albert Valera (lire ici). Ce défi ne fait que commencer, il veut revenir là oú il en était à Barcelone, totalement […]

[…] a pas eu de fumée sans feu. Et quand Albert Valera, qui s’occupe de Jorge Lorenzo, parle de « moments de doutes » et de « réflexion », on peut comprendre à quoi il fait […]

[…] et de Honda bottaient en touche. Albert Valera, qui s’occupe de Jorge Lorenzo, a parlé de « moments de doutes » et de « réflexion […]

[…] Dans l’ensemble, les cadres de Ducati et de Honda bottaient en touche. Albert Valera a parlé de « moments de doutes » et de « réflexion […]