2020, Marquez-Honda : l’ultime tentative



Alex Marquez est-il promis à un poste chez Honda en MotoGP ? Il y a des chances, et on se demande même si cela ne serait pas possible dès 2020.

Le chemin vers la catégorie reine est plus long que prévu pour Alex Marquez. En arrivant en Moto2 en 2015, auréolé d’un titre de champion du monde Moto3, il espérait sans doute rapidement répéter sa performance afin de faire le grand saut dans la classe royale. Les choses ont été plus compliquées.

Mais cette année, le pilote espagnol semble enfin prêt. Il mène le championnat du monde Moto2 depuis plusieurs semaines, a remporté presque 50 % des Grands Prix (5 sur 12), est monté 7 fois sur le podium, a trouvé de la régularité aux qualifications comme en course… Et pourtant ça coince, la faute à un manque de places en MotoGP. En 2020, il sera toujours pilote Moto2 chez EG 0,0 Marc VDS.

Le nom d’Alex Marquez a pourtant été relié à plusieurs équipes. Il a tenté de rejoindre Pramac Ducati, mais sans succès car il fallait pour cela que Jack Miller libère la place en prenant celle de Danilo Petrucci dans l’équipe officielle Ducati. On a aussi entendu parler de Reale Avintia Racing et des contacts ont existé, mais il semble là que l’Espagnol ait refusé. Moto pas assez compétitive ?

Contraint à rester en Moto2, il a alors regardé si l’herbe n’était pas plus verte chez Petronas Sprinta Racing. Objectif : signer dans le team malaisien en 2020, afin d’ensuite grimper en MotoGP en 2021 via sa structure, Petronas Yamaha SRT, à la place de Fabio Quartararo ou Franco Morbidelli. Là, le « Non » serait venu de chez Yamaha, qui ne veut pas qu’un Marquez (Alex) découvre les secrets de la M1 et de la marque alors qu’un autre (Marc) roule pour le rival Honda. Ce sera donc EG 0,0 Marc VDS.

Y-a-t-il encore une chance ?

La question se pose et les yeux se tournent justement vers Honda. Même si Jorge Lorenzo affirme qu’il ira au bout de son contrat de 2 ans, des doutes subsistent quant à la poursuite de sa carrière – usé par les blessures, en manque de résultats sur la RC213V… Qu’adviendrait-il en cas de départ anticipé ?

Plusieurs pistes existent. L’une d’elles mène à Johann Zarco, en quête d’un guidon MotoGP pour 2020. Une autre à Takaaki Nakagami, dont le contrat chez LCR n’a pas encore été renouvelé – ils négocient les conditions. Une troisième à Alex Marquez, qui pourrait se retrouver aux côtés de son frère Marc. Ou, le cas échéant, chez LCR en cas de montée en grade de Takaaki Nakagami.

C’est sur ce scénario que planche actuellement Emilio Alzamora, l’homme qui s’occupe de la carrière du pilote espagnol, si l’on en croit Speedweek. Cela impliquerait plusieurs éléments – le départ de Jorge Lorenzo, un accord entre le HRC et EG 0,0 Marc VDS… –, mais c’est une piste à garder dans un coin de la tête. L’avenir nous dira le reste.

2021 : Yamaha dit non à Alex Marquez

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de

Sаlut! S’il vоus рlaît votеz рouг mes photоs éгоtiques sur mа pаge -> http://www.Sexia.club

Sаlut! S’il vous plаît vоtez рouг mes phоtоs érоtiquеs sur ma pаgе – http://www.clubdesexo.fun

[…] 2020, Marquez-Honda : l’ultime tentative […]

Sаlut! S’il vоus рlaît votеz рouг mes рhоtоs éгоtiquеs suг ma pagе – http://www.kisstok.com

[…] 2020, Marquez-Honda : l’ultime tentative […]

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store