2020 : Oettl pourrait faire ses valises



L’équipe Red Bull KTM Tech3 conservera-t-elle Philipp Oettl en 2020 ? La situation de l’Allemand ne plaide pas en sa faveur.

À la mi-championnat, Philipp Oettl n’a toujours marqué aucun point. La première saison Moto2 de sa carrière ne tourne pas à son avantage : il a pour meilleur résultat une 18e place (Austin) et, victime d’une grosse chute lors du Grand Prix de Catalogne, a manqué les courses de Barcelone, d’Assen et du Sachsenring.

Son père, Peter Oettl, estime que « la blessure est arrivée au mauvais moment, parce que Philipp était sur le point de concrétiser ses efforts avec des résultats ». Il cite notamment sa remontée du Mugello sur son coéquipier Marco Bezzecchi, ou encore sa bonne entame de week-end à Barcelone. « C’est dommage que cet accident se soit terminé par une commotion cérébrale. Philipp tombe très rarement, mais à chaque fois il en souffre. »

Le problème est que la grille du prochain mondial Moto2 est en train de se définir maintenant. C’est en ce moment que les équipes prennent leurs décisions pour 2020, et Peter Oettl le sait. Or, si KTM Tech3 devrait poursuivre avec Marco Bezzecchi, rien ne dit que cela sera toujours le cas avec Philipp Oettl. Au regard de ses résultats passés (1 victoire et 3 podiums en 104 départs Moto3) et présents, sa situation n’est pas au mieux.

Retour en Moto3 ?

Et le fait que son père dirige le Sterilgarda Max Racing Team (Moto3) où évolue Aron Canet peut difficilement aider, car l’équipe n’envisage pas de grimper en Moto2. « J’ai du mal à imaginer que notre équipe puisse obtenir une place en Moto2. Le comité de sélection veut réduire le nombre de places de la grille plutôt que d’en ajouter une. Ce projet n’a donc jamais vraiment été là », confirme Peter Oettl.

À 23 ans et après dejà 6 saisons passées en Moto3, Philipp Oettl pourrait-il revenir dans la petite catégorie ? Dans le clan du pilote Allemand, on évite un peu la question. « Il doit d’abord récupérer et savoir ce qu’il veut. C’est la chose la plus importante. Il faut parler au pilote de ce qu’il veut, de la façon dont il envisage l’avenir. C’est pourquoi je ne peux pas planifier concrètement les choses pour le moment, je dois attendre et voir. Seul un pilote en bonne santé et en forme peut prendre de bonnes décisions. »

2020 : Canet pour remplacer Binder ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments