2020 : Smith espère la place de Zarco



Bradley Smith fait partie des pistes suivies par KTM pour le remplacement de Johann Zarco en 2020. « J’ai vraiment envie de revenir », plaide-t-il.

Le team-manager de l’équipe Red Bull KTM Factory Racing, Mike Leitner, l’a reconnu : Bradley Smith est parmi les candidats étudiés. Le Britannique présente l’avantage de connaître la KTM RC16, car il a passé deux ans dans l’équipe officielle lors des saisons 2017 et 2018. En revanche, il a perdu son guidon car les résultats n’étaient pas au rendez-vous – il a terminé 5 fois dans le top-10.

« KTM sait que j’ai vraiment envie de revenir », commente Bradley Smith à Motorsport.com. Devenu essayeur chez Aprilia et pilote en MotoE, il a toujours dit que son but était de se montrer pour retrouver un guidon. « Mon objectif était de revenir en 2020 et ça n’a pas changé. Les chances que cela se produise étaient, disons, minimes il y a deux mois. La chance que ça se produise aujourd’hui est bien plus grande. »

Sur le papier, l’Anglais doit pourtant travailler pour Aprilia en 2020, mais il dit qu’il dispose de « un peu de marge de manœuvre » sur son contrat. Même s’il ne veut pas s’enflammer : « Je ne me concentre pas encore là-dessus car ce n’est pas une réalité, et tant que ça n’en sera pas une, ce n’est pas une chose à laquelle j’essaie de penser. À moins que quelqu’un vienne frapper à ma porte, ce qui n’a pas encore été fait, je me concentre sur ce que j’ai actuellement, c’est-à-dire la MotoE et Aprilia. »

Chez KTM, on a dit les choses clairement : celui qui prendra la place de Johann Zarco n’aura qu’un contrat de un an. Bradley Smith est prévenu mais il estime toutefois qu’il vaut mieux cela que rester là où il est. « Si tous les contrats vont jusqu’à fin 2020, où se trouve la meilleure possibilité de prouver votre talent ? C’est sur une MotoGP. Je dois être dans le peloton. Malheureusement, être en MotoE l’an prochain et gagner le championnat ne poussera personne à frapper à ma porte pour 2021.

Les contrats [pour 2021] seront signés après 4 ou 5 courses, donc ce n’est même pas un contrat d’un an, c’est un contrat de 4 ou 5 courses afin d’essayer de se replacer sur la liste pour le futur. (…) On ne sait jamais comment les choses vont se passer, donc vous faites du mieux que vous pouvez à chaque course, chaque année, et vous vous inquiétez du futur quand c’est le moment. »

2020 : KTM ne s’attend pas à un volte-face de Zarco

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alynpier

Ils doivent quand même pas se bousculer pour prendre le guidon de cette trapanelle. ;-)))))

Salut! S’il vоus plаît votez pоuг mеs photos érоtiques suг mа pagе – http://sexia.club

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store