2020 : Zarco « parle avec des teams Moto2 »



À Phillip Island, Johann Zarco a répété que Honda lui a demandé de ne pas se faire d’illusion quant à 2020. En revanche, il confirme que des discussions sont en cours pour un retour en Moto2.

Pluie, vent, découverte de la Honda RC213V, tracé de Phillip Island particulier (…) Le retour de Johann Zarco s’est fait dans des conditions particulières, et s’est achevé par une 13e place en course. Il a expliqué que le top-10 était possible, mais qu’il lui faut encore du roulage et de la confiance sur la moto (lire ici).

Depuis, d’autres précisions sont arrivées. Le Français ajoute : « J’ai dis à Alberto Puig, désolé si les deux premiers sont des pilotes Honda, et moi je suis plus bas au classement. Il m’a dit non, pas d’inquiétude, en Malaisie ce sera différent. C’est vrai qu’ici j’ai dû réapprendre tant de choses que ça aurait été trop facile si j’avais pu me battre avec Cal dès la première course. Donc merci à lui, parce que moi je sens que ce n’est pas super, et s’ils sont plutôt satisfaits du travail alors c’est positif. »

À quelques semaines de la fin de la saison 2019, Johann Zarco n’a toujours pas de guidon pour 2020. Les portes de Yamaha (offre pour être pilote d’essais) se sont fermées quand il a accepté ces piges avec Honda, et le HRC ne compte pas sur lui pour l’an prochain. En revanche, un nouvel intérêt pour la Moto2 s’est éveillé. Et il confirme des contacts :

« Je suis reconnaissant pour cette opportunité. Honda m’a dit, pas d’illusion concernant le futur, prends ces courses et amuse toi. Et moi, je prends ces courses et je suis aussi en train de regarder des options pour mon futur, parlant avec d’autres teams en Moto2. Pourquoi pas ? »

Ces discussions concerneraient notamment son ancien team, Ajo, qui a une place libre suite au transfert surprise d’Iker Lecuona en MotoGP. Avant le Grand Prix, Johann Zarco disait que « pour être un top-pilote il faut courir, même si je devais revenir en Moto2Je pensais à un poste de pilote d’essais quand j’ai quitté KTM, mais quand j’ai regardé les autres à la télé, je sentais que je voulais faire les 20 courses, même en Moto2». 

Quant au fait qu’il a mis 39 secondes à Jorge Lorenzo à Phillip island, le Français ne s’y attarde pas trop : « C’est important de finir devant Jorge, mais le plus important est d’avoir moins d’écart avec Marc. Si je regarde Marc, il a mis 11 secondes au 2e, donc finalement par rapport à Cal j’en ai un peu moins. Mais 26 secondes à l’arrivée c’est trop, et je serais plus satisfait si j’avais été à 16 secondes, avec ce groupe du 5e au 10e. »

2020 : Zarco de retour chez Ajo ?

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Alynpier

En bagarre pendant toute la course avec Pol Espargaro, sur une nouvelle moto découverte l’avant-veille dans des conditions difficiles, et avoir collé une « tôle » de 40 secondes à Lorenzo, moi je dis qu’il y a du potentiel…

[…] 2020 : Zarco « parle avec des teams Moto2 » […]

[…] de regarder des options pour mon futur, parlant avec d’autres teams en Moto2. Pourquoi pas ? », confiait-il. Le Français arguait qu’il valait mieux rester en action toute l’année et garder le […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store