2020, Zarco-Yamaha : quelques explications



Après son départ de chez KTM, fin 2020, Johann Zarco va-t-il faire son retour sur une Yamaha ? C’est l’une des pistes les plus sérieuses. Et cela mérite quelques éclaircissements. 

Il faut d’emblée préciser que ce retour chez Yamaha, qui fait tant parler, ne concerne pas une place comme pilote titulaire. Là, tout est pris, dans le box Monster Energy Yamaha MotoGP (Maverick Viñales / Valentino Rossi) comme du côté de chez Petronas Yamaha SRT (Fabio Quartararo / Franco Morbidelli). Il s’agirait d’un rôle de pilote d’essais.

Cela pourrait être bénéfique à Johann Zarco ? 

Il semble que oui. Premièrement parce qu’il resterait dans l’univers des Grands Prix, ce qui est son objectif. Pour cette raison, il est même prêt à retourner en catégorie Moto2 plutôt que de filer en championnat du monde Superbike. Deuxièmement, parce qu’il se retrouverait au guidon d’une moto qui lui convient bien, et qu’il connaît. Il s’y était adapté très rapidement lors de son arrivée en MotoGP, en 2017.

En étant essayeur, il devrait avoir l’occasion de disputer quelques courses, et ainsi montrer qu’il est toujours rapide. Là serait la carte à jouer : briller en wild-card pour tenter de décrocher un guidon en 2021. Où ? C’est une bonne  question. Mais les autres équipes doivent avoir la preuve tangible que Zarco est toujours capable de rouler devant en MotoGP.

Et dans cette optique, être dans le giron de Yamaha n’est pas une mauvaise option. Il risque d’y avoir du mouvement dans les prochains mois : un départ de Valentino Rossi ? La montée en grade de Fabio Quartararo ? Et quid de Maverick Viñales s’il continue à être irrégulier et se plaindre de la M1 ? La situation pourrait profiter au tricolore.

Et cela pourrait être bénéfique à Yamaha ?

Si Johann Zarco a besoin de Yamaha, l’inverse est aussi vrai. En 2019, les Bleus ont lancé un « test team » européen, afin de répondre aux attentes de Maverick Viñales et Valentino Rossi. Les deux hommes demandaient à ce qu’un pilote compétitif, digne de la catégorie MotoGP et capable de développer la M1, soit engagé. C’est ainsi que Jonas Folger a été recruté.

Yamaha a encore beaucoup de travail à fournir en ce sens. Le développement de la machine avance, des progrès se font sentir, mais c’est insuffisant pour contrer Honda et Ducati. L’aide de Johann Zarco, qui a obtenu plusieurs podiums avec la M1, ne serait pas de trop.

C’est d’autant plus vrai qu’on ne sait toujours pas si Jonas Folger va continuer en 2020. L’Allemand a clairement exprimé son envie de retourner à la compétition, et pourquoi pas en catégorie Moto2. Il a affiché sa priorité et fait comprendre que rester essayeur chez Yamaha est son plan B. Il est censé « prendre une décision fondamentale » d’ici peu. Si Yamaha se retrouve sans lui, alors l’arrivée de Johann Zarco sera d’autant plus profitable.

Quel(s) risque(s) ?

Évidemment, une telle aventure comporte aussi son lot de risques, de raisons de ne pas s’y précipiter. La plus importante est qu’avant-tout, il serait préférable que Johann Zarco soit pilote à plein temps en 2020, qu’il dispute une saison complète. Il semble exister une petite chance chez Honda, au cas où Jorge Lorenzo s’en irait.

On ne peut pas non plus écarter l’hypothèse qui veut que le retour chez Yamaha se passe mal. En étant pilote d’essais, Johann Zarco prend-il le risque de perdre le rythme des courses ? Donc de manquer ses wild-cards, ne pas taper dans l’oeil des team-managers… et ne pas retrouver de guidon en MotoGP ? C’est une éventualité à ne pas négliger.

Valentino Rossi compatit avec Johann Zarco

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

11
Poster un Commentaire

8 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Dude

Vu ses performances et son attitude en tant que développeur de la KTM, Yamaha serait bien généreuse de lui confier ce rôle… d’autant plus qu’à l’époque où il performait mieux il n’avait précisément pas de développement à faire, tout le travail étant à la charge des officiels chargés de développer une moto rétive quand Zarco avait lui un modèle certes plus vieux mais aussi déjà abouti. Or chez KTM on voit bien que Zarco n’est pas à l’aise dans ce rôle de test: comme Iannone il sait piloter mais n’est pas metteur au point. Cela dit, faut admettre aussi qu’il… Lire la suite »

Jaig Rossi

La position chez Yamaha ne serait clairement pas la même. Chez KTM il est pilote avant tout, donc ça signifie pression des courses, objectif de bien terminer, frustration faute de perfs, etc.
En retrait chez Yamaha il rongerait son frein mais aborderait la moto différemment. Quant à savoir s’il est bon ou mauvais pilote d’essai, l’expérience chez KTM est insuffisante. Mais si j’étais le boss de Yam c’est clair que je n’aurais pas confiance en son mental.

Pitlane73

La piste Honda semble assez hypothétique…. Déjà la moto ne correspond pas spécialement à son style (idem Lorenzo) Et quand on voit que Pedrosa est plus rapide sur la KTM, ça montre aussi les limites du Z ! Chez Honda, pas certain qu’ils cherchent un pilote moins rapide que Predrosa 😉

Jaig Rossi

Faut arrêter avec les « styles »; le pilote doit aussi savoir s’adapter. Lorenzo a prouvé qu’un bon pilote se devait d’en passer par là, (avec ducati). S’il ne les avait pas quitté je suis certain qu’on le verrait plus menaçant que Dovi…

Guillaume Eskandar

Zarco c’est fini pour lui. Les places sont peu nombreuses et les petits jeunes poussent derrière donc tu as eu ta chance, pas de bol mauvais choix… C’est fini

[…] méritent des explications. Après être revenus sur la possibilité, pour lui, de retrouver Yamaha (lire ici), voici ce qu’il en est au sujet de l’hypothèse […]

Julie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

Stephanie

Allez sur http://Badoo.red – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles

[…] 2020, Zarco-Yamaha : quelques explications […]

[…] », trois semblent être principalement à l’étude : un rôle de pilote d’essais chez Yamaha (lire ici), un retour en catégorie Moto2 (lire ici), ou la possibilité d’aller chez Honda en cas de […]

[…] rupture avec KTM, début août, Johann Zarco s’est mis en quête d’un guidon pour 2020. Pilote d’essais chez Yamaha, retour en Moto2… ou maintien chez KTM ? C’était l’une des hypothèses […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store