2021 : Ducati veut que Bagnaia fasse ses preuves avant de signer



Paolo Ciabatti (directeur sportif Ducati Corse) veut attendre les premières courses de la saison 2020 pour évaluer Francesco Bagnaia, candidat au renouvellement de son contrat chez Pramac Racing. 

Tous les contrats Ducati ne seront pas signés avant le début de la saison 2020. C’est le message qu’a fait passer dans la presse Paolo Ciabatti, directeur sportif de la marque italienne, ces derniers jours. Le contrat de Jack Miller (Ducati Team) a été bouclé rapidement, et l’objectif est de faire de même avec celui d’Andrea Dovizioso. Mais pour ce qui est de l’équipe satellite Pramac, ce ne sera pas pour tout de suite.

Le week-end dernier, Paolo Ciabatti a fait savoir que Ducati était prêt à attendre les deux ou trois premières courses de l’année. L’une des raisons est que Francesco Bagnaia a encore des choses à montrer pour gagner sa place. « Nous voulons voir une nette amélioration avec la GP20 par rapport à la saison 2019 », prévenait-il.

Il vient de renchérir dans les colonnes de Gpone : « Notre objectif est de le confirmer, mais comme nous n’avons pas pu l’évaluer, puisque le championnat n’a pas commencé, nous pensons qu’il est meilleur pour tout le monde d’attendre les premières courses. »

Champion du monde Moto2 en 2018, Francesco Bagnaia a déçu en 2019, avec 8 résultats blancs sur 18 courses (plus un forfait), 54 points marqués et la 15e place finale du classement général. Certes, il a montré des signes encourageants lors de la pré-saison 2020. Mais la campagne hivernale 2019 avait déjà été positive, et la suite ne l’a pas été autant.

En agissant de la sorte, Ducati met la pression à son pilote, le poussant à obtenir des résultats. La firme de Borno Panigale laisse aussi une porte ouverte à Johann Zarco. Actuel pilote Avintia, le Français espère évoluer et, à terme, atteindre l’équipe d’usine. Ce ne sera vraisemblablement pas pour 2021, mais il pourrait déjà franchir un cap en allant des teams Avintia à Pramac. Ce qui le ferait passer d’une Desmosedici GP19 à une GP20.

Concernant le deuxième pilote Pramac, Paolo Ciabatti ne cache plus que l’ambition de recruter Jorge Martin est là. Son manager a parlé de discussions « très avancées ». Seulement, le directeur sportif Ducatiste y va avec prudence. « Je ne nie pas que nous avons un grand intérêt pour lui, mais la situation est maintenant plus complexe parce que KTM pourrait le vouloir. » Une référence au possible départ de Pol Espargaro, qui laisserait un vide à combler.

Zarco-Pramac : Ducati laisse une porte ouverte

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

4
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] résultats n’ont pas donné satisfaction à Ducati. À tel point que les Rouges veulent attendre les premières courses de 2020 avant de lui proposer un contrat pour 2021. Ils croient toujours en […]

[…] Bagnaia en 2019 (15e avec 54 points marqués et 8 résultats blancs) ont conduit Ducati à décider d’attendre avant de lui présenter un contrat pour la saison prochaine. Les Rouges veulent le prolonger mais […]

[…] a demandé à Francesco Bagnaia de faire ses preuves en 2020 pour avoir un contrat en 2021, et on peut affirmer sans trop se tromper qu’il a marqué de […]

[…] l’origine, Ducati les avait mis en concurrence pour une place chez Pramac Racing : pour gagner son contrat de 2021, Francesco Bagnaia devait faire ses preuves en 2020, après une […]

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store