2021 : « Fabio est le pilote à avoir »



« Beaucoup de gens vont lui dérouler le tapis rouge. » Hervé Poncharal n’est pas dupe : quand le contrat de Fabio Quartararo chez Petronas Yamaha SRT va se terminer, les autres équipes vont se précipiter sur lui pour le recruter.

Le patron de l’équipe officielle Yamaha, Lin Jarvis, le disait cet été : « Une belle carrière attend Fabio. J’espère que cette prometteuse carrière sera liée au destin de Yamaha, qui fera tout pour le garder. »

Le contrat qui le lie à l’équipe satellite Petronas se terminera fin 2020. Où va-t-il aller ensuite ? Au regard de ses résultats (podiums, poles, records… à 20 ans et dès sa première année), il ne devrait pas manquer de choix. « Je pense que tout le monde sait que Fabio est le pilote à avoir, approuve Hervé Poncharal sur Crash. Ce sera intéressant de voir comment Yamaha va gérer cela, ce que les autres constructeurs vont faire. Les six marques devraient tout faire pour l’avoir. »

Mais ce qui sera aussi intéressant, c’est de voir ce que décidera le pilote tricolore, « parce qu’il va être dnas une position dans laquelle il n’a encore jamais été ». Il risque d’être courtisé. « Il va voir beaucoup de ‘zéros’ sur le contrat, il aura beaucoup de gens qui vont lui dérouler le tapis rouge, lui dire ‘tu seras notre héros, notre numéro un’, ou ‘nous avons le plus gros sponsor du monde’, ou ‘nous sommes la meilleure usine’, ‘nous allons prendre soin de toi’. »

À l’aise sur la M1, Fabio Quartararo prendra-t-il le risque de changer de constructeur ? « Je pense que Fabio et son entourage ont suivi les aventures de Rossi, de Lorenzo et de Zarco. Et cela va jouer en faveur de Yamaha », souligne Hervé Poncharal. Il n’écarte toutefois aucune possibilité : « Mais Fabio est très jeune et capable de s’adapter à beaucoup de choses. Parce que das les trois autres cas, les pilotes étaient bien plus vieux quand ils ont fait leur transfert. Vous voulez aussi toujours réussir où les autres ont échoué. Et rien n’est impossible… »

« Yamaha ne le laissera pas partir »

Loris Baz, qui observe cela depuis la catégorie voisine du Superbike, disait lui aussi cet été qu’il ne serait pas surpris si son compatriote est appelé par d’autres teams : « Avec ce qu’il fait, je pense que de tous les team managers des équipes factory ont Fabio en tête à l’heure actuelle. Si j’avais une équipe, celui que je choisirais, ce serait Fabio », assurait-t-il.

Et lui aussi va dans le sens de Lin Jarvis, persuadé que Yamaha ne laissera pas échapper sa pépite : « Fabio a un contrat de deux ans avec Petronas, alors pour le moment il faut qu’il se concentre sur ce qu’il fait, qu’il termine son contrat, et ensuite il obtiendra de bonnes choses. Mais je ne pense pas que Yamaha le laissera partir, en tout cas je ne l’espère pas parce qu’il est vraiment talentueux. »

2021 : Petronas prépare déjà l’après-Quartararo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

5
Poster un Commentaire

4 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Freddy

« Les six marques devraient tout faire pour l’avoir » nous dit Hervé Poncharal.Si on ne garde que les marques en mesure de fournir une machine compétitive, exit KTM et Aprilia. Si Yamaha continue d’améliorer sa machine, pour moi l’affaire est pliée, Fabio à tout intérêt à rester chez Yam sur une machine dont il est sûr qu’elle lui convient. Ensuite, la Suzuki ou la Ducati ou la Honda quand il aura engrangé des victoires, un ou plusieurs titres je lui souhaite.

fred-bear

Yamaha va garder pépère déambulatoire qui n’avance plus mais fait des ventes….ktm c’est de la cou….reste honda pas facile, aprilia qui coince mais avec du potentiel, ducati qui a perdu son avantage moteur, et suzuki (la meilleure machine) qui est de fait réservée aux espinguoins. (Même rossi serait en tête du championnat avec cette machine, elle lui irait comme ungant). Notre pauvre fabio risque de se retrouver avec un non choix en 2021, place aux épagneuls, pour être champion il faut une yam qui marche (pas gagné) une suzuki, ou une honda si on est marquez, en plus le petit… Lire la suite »

Freddy

Sauf évolution défavorable des résultats, à laquelle je ne crois pas,Yamaha fera tout pour capter Fabio, le meilleur pilote Yamaha du moment compte tenu de ses résultats sur une Yamaha de fait moins véloce que celles du team officiel mais aussi le plus jeune et vraisemblablement le plus doué. Lin Jarvis est nécessairement prudent et diplomate. Ne pas froisser Rossi dont Yamaha a et aura besoin comme ambassadeur de la marque et le ménager eu égard aux services rendus me paraît être sa ligne de conduite. Maintenant, si Rossi redevient plus performant, nous fait une très bonne saison 2020, je… Lire la suite »

[…] Le team-manager de l’équipe Tech3 connaît Fabio Quartararo depuis plusieurs années, et le voir aujourd’hui rivaliser avec les hommes les plus rapides du monde. Et « le meilleur est encore à venir », prévient Hervé Poncharal. À seulement 20 ans, le pilote Petronas a encore tout l’avenir devant lui. Et ne va pas manquer d’être courtisé par les autres constructeurs, dès 2021. […]

[…] 2021 : « Fabio est le pilote à avoir » […]