2021 : Jarvis voudrait conserver Viñales chez Yamaha



Les derniers résultats de Maverick Viñales encouragent le patron de l’équipe Monster Energy Yamaha MotoGP, Lin Jarvis, à prolonger son contrat.

La saison 2020 n’a pas encore débuté mais les rumeurs et hypothèses concernant les transferts vis-à-vis de 2021 vont déjà bon train. Comme d’habitude, les premiers contrats devraient être négociés et signés d’ici à quelques semaines. Les discussions entre Marc Marquez et Honda ouvrent déjà la voie, tandis que Ducati évalue les options qui sont sur sa table.

Chez Yamaha, l’équation s’annonce compliquée à résoudre quant à la composition du team officiel. Deux places sont disponibles mais trois candidats sortent du lot : Maverick Viñales, meilleur pilote de la marque en 2019 et seul capable de gagner ces deux dernières années ; Fabio Quartararo, étoile montante que l’on annonce déjà comme le prochain grand adversaire de Marc Marquez ; Valentino Rossi, auteur d’une saison décevante et proche de la retraite, mais qui décidera de son avenir en fonction de ses résultats en 2020.

L’ascension de Fabio Quartararo (six poles et sept podiums pour sa première campagne) lui permettra-t-elle d’intégrer, à terme, l’équipe d’usine ? Et si oui, à la place de qui ? Ce pourrait être Maverick Viñales, « en contact » avec Suzuki et sur la liste de Ducati.

L’Espagnol s’est pour l’instant limité à quelques déclarations, résumable ainsi : avant de penser à 2021, il laisse une chance à Yamaha. « Yamaha sait ce dont j’ai besoin », a-t-il expliqué, arguant que c’est sur la base des résultats obtenus lors des premiers Grands Prix de 2020 qu’il décidera de la poursuite (ou pas) de son aventure chez les Bleus.

Maverick Viñales avait très mal commencé 2019, ne comptant qu’un podium après sept courses – il était alors 11e du championnat. « Maverick n’a pas bien commencé l’année, il était en difficulté après les 5-6 premiers Grands Prix et Valentino le dominait. Il était un peu perdu, reconnaît son supérieur, Lin Jarvis. Mais je pense que que nous avons ensuite vu les bénéfices des changements faits dans le team pour lui, avec son nouveau chef d’équipe Esteban Garcia et Julian Simon comme coach. »

Le pilote Yamaha a trouvé son déclic, s’est défait du mauvais sort qui le poursuivait (percuté par Franco Morbidelli en Argentine, par Jorge Lorenzo en Catalogne…), a repensé sa façon de travailler sur la M1. Il a gagné aux Pays-Bas et en Malaisie, parvenant à arracher sur le fil la 3e position du classement général. Des progrès « encourageants » pour son supérieur, Lin Jarvis. De quoi le motiver à continuer ensemble dans le futur :

« C’est vraiment encourageant de l’avoir vu progresser pendant l’année, et d’améliorer ses départs ! Il a retrouvé sa place dans l’équipe d’usine en montrant son potentiel. Il est le seul pilote Yamaha à avoir gagné cette année, et je serai certainement heureux de le voir rester avec nous en 2021 et au-delà. »

Viñales de retour ? Il explique pourquoi

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de